Strasbourg – Le Parc de l’Orangerie et le Parlement Européen

Strasbourg – Parc de l'Orangerie

Déjà plus d’un mois que les vacances sont finies (snif), et voici le dernier article consacré à ces quelques jours passés à arpenter Strasbourg.

Après nous être attardés un long moment au Jardin Botanique, on reprend nos déambulations en direction du Parc de l’Orangerie, dont j’avais repéré quelques photos dans mon guide de poche de la ville. Il s’agit du plus grand parc de Strasbourg, la balade le long de ses larges allées bordées de très grands arbres (Wikipédia me dit que ce sont des platanes, n’y connaissant rien en science des arbres je vais le croire sur parole) est plutôt agréable même si j’ai préféré les petits sentiers du Jardin Botanique.

On traverse assez rapidement le zoo – qui m’a mise très mal à l’aise – pour rejoindre un joli lac sur lequel quelques couples se promènent en barque. Le cadre est calme et romantique, mais vraiment trop « propre » à mon goût, j’ai un faible pour les jardins un peu plus en fouillis et mystérieux (quand j’étais petite je rêvais d’un jardin secret comme celui du film).

Strasbourg – Parc de l'Orangerie Strasbourg – Parc de l'Orangerie Strasbourg – Parc de l'Orangerie

Le Parc de l’Orangerie doit son nom à la centaine d’orangers dont la ville a hérité pendant la révolution française et qui furent plantés en 1804 dans le pavillon construit en l’honneur de l’Impératrice Joséphine. Il ne reste aujourd’hui que trois orangers, mais le pavillon Joséphine est toujours là, reconstruit à l’identique après sa destruction dans un incendie à la fin des années 60. Il abrite des expositions, des concerts et des événements privés.

Strasbourg – Parc de l'Orangerie, Pavillon Joséphine

En quittant le parc par le nord ouest, on arrive dans le quartier des institutions européennes de Strasbourg. On y découvre que la ville ne prétend pas seulement au titre de Capitale de Noël, mais également à celui de Capitale Européenne en raison de la vingtaine d’institutions qui y sont installées. Depuis la sortie du parc, on passe devant le Conseil de l’Europe situé juste en face, puis on traverse l’Ill pour aller admirer le très beau bâtiment du Parlement Européen que la lumière de fin d’après-midi met particulièrement en valeur.

Strasbourg – Parlement Européen Strasbourg – Parlement Européen Strasbourg – Parlement Européen

Pour nous, la balade s’arrête ici; c’est en tram que nous rejoignons la vieille ville pour aller nous effondrer une heure ou deux dans le canapé de notre studio de location. C’est aussi là que se terminent les récits de mon escapade strasbourgeoise. J’espère que ces quelques articles vous ont plu, pour moi Strasbourg a été un énorme coup de cœur et j’ai hâte d’avoir l’occasion d’y retourner (j’avoue tout, j’y ai déjà planifié un week-end en décembre) !

5 commentaires

  1. claude

    Répondre

    Le quartier européen est trop souvent oublié des touristes et pourtant il recèle de beaux bâtiments si on aime l’architecture contemporaine…J’ai beaucoup apprécié vos articles car votre regard sort un peu des clichés…bon courage pour le week end de décembre..Ces jours là les strasbourgeois restent chez eux..où.. quittent la ville.

    1. Aline

      Répondre

      Merci beaucoup pour votre commentaire !

      Le quartier européen m’a en effet beaucoup plu. D’une manière générale j’ai trouvé qu’il s’agit d’une ville très très intéressante d’un point de vue architectural.

      J’avais bien aimé Strasbourg en décembre l’année dernière, malgré la foule à certains endroits j’ai trouvé que c’était une chouette ambiance 🙂 Et moi qui adore le kitch des décorations de Noël, en Alsace je suis servie !

  2. Map & Fork

    Répondre

    Vraiment des belles photos! Quel est ton appareil photo?

    1. Aline

      Répondre

      Merci beaucoup ! J’utilise principalement le Nikon D750, un merveilleux appareil plein format.

  3. Map & Fork

    Répondre

    Merci pour l’info!

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec une astérisque *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :