À propos

Je m’appelle Aline, j’ai 34 ans, deux chats mignons dont la vie est largement documentée sur mon compte Instagram, un mari geek qui prépare des pancakes véganes le dimanche matin et un abonnement de train pour explorer la Suisse.

Je suis webdesigner – ça veut dire que je gagne ma vie en fabriquant des sites web que j’essaie de rendre esthétiques, fonctionnels et accessibles. Actuellement, je suis associée d’une petite agence web, je gère un site e-commerce pour lequel je crée des faire-part, et je travaille sur quelques mandats en tant que freelance. Le reste du temps, j’aime prendre en photo tout et parfois n’importe quoi, lire sur mon balcon ou enroulée dans un plaid au fond du canapé, réorganiser mon bureau pour la 318e fois, expérimenter des trucs créatifs (en ce moment: aquarelle, crochet, linogravure), faire la grasse matinée, me coucher trop tard, regarder beaucoup de séries, me perdre dans les méandres du Grand Internet et manger du chocolat.

Qu’est-ce que c’est que ce blog ?

J’ai ouvert mon premier blog en 2002, deux mois avant le début de mes examens de bac – qui m’ont servi de sujet principal pendant plusieurs semaines. Sur cet espace aussi personnel qu’anonyme, j’ai raconté mes passionnantes mésaventures de toute jeune adulte pendant plusieurs années, mais j’ai surtout fait de nombreuses rencontres. J’avais 18, 19, 20 ans, je passais mes samedis soir sur Internet et ma maman s’inquiétait beaucoup de mon absence apparente de vie sociale. La vérité, c’est que j’ai noué à cette époque plusieurs amitiés qui n’ont depuis bien longtemps plus rien de « virtuelles » ♥︎

J’ai peu à peu délaissé ce blog-journal-intime au fil du temps, et en 2008 j’ai ouvert un nouveau blog dédié exclusivement à la photographie. Il s’agissait à l’époque de mon hobby principal, mon amoureux venait de m’offrir mon premier appareil numérique, et j’avais envie d’un endroit où partager mes images. Quatre ans plus tard, juste après avoir épousé l’amoureux en question, je suis partie avec lui deux semaines en Irlande. Mon premier vrai voyage, qui m’a chamboulée, dont j’ai ramené des centaines de photos et que j’ai eu très envie de partager également avec des mots. Pour la première fois, j’ai rédigé des articles où mes émotions et quelques informations pratique se mêlaient aux images, qui ont été vus en dehors de mon cercle habituel. Ils ont été partagés sur les réseaux sociaux, j’ai échangé aussi bien avec mes ami·e·s qu’avec de parfait·e·s inconnu·e·s dans les commentaires. Et j’ai trouvé ça plutôt chouette, ce dialogue qui se créait, et le fait de savoir que mes récits pourraient peut-être être utiles à d’autres personnes pour imaginer leur propre voyage – de la même façon que les blogs des autres me servent depuis longtemps de source d’inspiration.

Pendant deux ans, j’ai laissé mûrir dans un coin de ma tête l’idée de faire évoluer mon blog photo vers un espace plus généraliste, où je me sentirais moins limitée par les cloisons du « blog photo », où je m’accorderais la liberté d’aborder une multitude de sujets qui m’inspirent.

C’est ainsi qu’est né L’Odeur du Café, en novembre 2014. Depuis quatre ans, j’y partage beaucoup de choses un peu en vrac, sans autre fil conducteur que l’intérêt que je porte à ces différents sujets. Vous y trouverez principalement des récits et des images d’escapades, parfois à l’étranger mais surtout en Suisse, parce que j’ai la chance de vivre dans un très beau pays que j’aime explorer. Je parle aussi de temps en temps d’alimentation végétarienne et végétalienne, je partage mes adresses préférées, quelques recettes, mes lectures, ou des petits instants de mon quotidien.

On ne parle en revanche pas tellement de café – même si j’adore ça.