Irish Road Trip, étape 3: Tramore – Blarney

Comme on le constate sur la photo ci-dessus, cette troisième journée de route a commencé avec une météo des plus grisâtres. Ce jour là, nous avons eu droit à la totale: pluie, vent, froid, brouillard. Nous nous doutions qu’en Irlande, ça risquait d’arriver et nous étions bien équipés; naïvement, je m’étais dit que que grâce à nos super K-Way et chaussures imperméables de compétition le mauvais temps on s’en moquerait, on pourrait toujours gambader sous la pluie en se croyant dans les Hauts de Hurlevent et ça serait chouette quand même. Sauf qu’en vrai, c’était loin d’être si drôle et j’ai beaucoup, beaucoup ralé (heureusement ça n’a pas trop duré, le lendemain on a même vu le soleil).

A cause de la pluie, nous ne nous sommes presque pas arrêtés en chemin, à part dans le joli port de Dungarvan où nous avons profité d’une brève éclaircie pour nous dégourdir les jambes et faire quelques courses – ça nous a suffit pour nous rendre compte que le village avait l’air bien plus intéressant que Tramore. Nous sommes donc arrivés à Blarney tôt dans l’après-midi, ce qui nous a permis d’aller visiter le château et les jardins (en plus il avait arrêté de pleuvoir !). Le château est surtout connu grâce à la Pierre de Blarney, située tout en haut du donjon, qui donnerait le don d’éloquence à qui l’embrasse – la tête à l’envers, penché au dessus de 30 mètres de vide, sinon c’est pas drôle.

Nous n’avons pas embrassé la pierre, tant pis pour l’éloquence. A la place, pendant que David visitait l’intérieur du château, je me suis surtout promenée dans les très jolis jardins qui contiennent entre autres une belle collection de plantes toxiques réunies dans un espace appelé le Poison Garden. C’était intéressant et drôle (certaines plantes sont en cage), j’y ai notamment appris qu’il vaut mieux éviter d’ajouter les feuilles de rhubarbe aux tiges utilisées pour les tartes.

3 commentaires

  1. Nath

    Répondre

    poison garden …
    ils ont une boutique cadeaux pour ramener un souvenir à la maléfique belle-mère ou au chien du voisin qui aboie toute la journée ?

    1. Aline

      Répondre

      Pas besoin d’échantillons exotiques hein, les feuilles de rhubarbe du jardin font apparemment très bien l’affaire !

  2. Leah

    Répondre

    J’aime beaucoup l’idée du Poison Garden !
    Très belles photos 🙂

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec une astérisque *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :