Petit déjeuner végétalien: la taillaule neuchâteloise

Taillaule neuchâteloise végétalienne, sans oeufs ni produits laitiers

Après la recette de tresse que j’ai partagée il y a deux ans, voici un autre incontournable des boulangeries suisses que j’ai adapté en version végétalienne: la taillaule.

Il s’agit plus précisément d’une spécialité du canton de Neuchâtel, que j’achetais régulièrement dans ma boulangerie préférée avant d’arrêter de consommer des produits laitiers et des œufs. Je n’en avais en revanche jamais cuisiné moi-même; c’est ma maman qui m’a envoyé une recette, il y a quelques semaines, en me demandant par quoi je remplacerais l’œuf qui fait partie des ingrédients traditionnels (le remplacement du beurre et du lait, elle gère déjà).

Réponse à sa question: par un peu de yaourt de soja, qui apporte du moelleux à la pâte. Ça va, c’était pas trop compliqué !

Selon les recettes, la taillaule peut contenir des raisins secs, des dés de citron confit, voir les deux. Personnellement, je la préfère nature – par exemple accompagnée par la délicieuse confiture d’abricots de ma cousine !

Ingrédients pour un moule à cake d’environ 20 – 25 cm

  • 250 g de farine blanche
  • 30 g de sucre
  • 3/4 de cuillère à café de sel
  • le zeste d’un demi citron (ou du citron entier s’il est petit)
  • 40 g de margarine végétale ramollie
  • 30 g de yaourt de soja
  • 10 g de levure fraiche (ou 5 g de levure sèche)
  • 100 ml de lait végétal
  • Facultatif: 50 g de raisins secs, ou un mélange de raisins secs et de dés de citron confit
  • Pour la dorure: une cuillère à café de yaourt de soja + 1/2 cuillère à café de sirop d’érable
  1. Dans un bol, émiettez la levure fraiche et mélangez-la avec une cuillère à café de sucre. Attendez qu’elle se liquéfie.
  2. Faites tiédir le lait végétal à feu très doux. Attention, le lait doit vraiment être à peine tiède, s’il est chaud ça empêchera la levure d’agir correctement.
  3. Dans un saladier, mélangez la farine, le reste du sucre, le sel et le zeste de citron.
  4. Ajoutez la margarine coupée en morceaux, incorporez grossièrement à la farine.
  5. Formez un puits et ajoutez le yaourt de soja, la levure diluée et le lait végétal.
  6. Pétrissez à la main pendant 10 minute, ou au robot pendant 5-10 minutes. La pâte doit être bien lisse et souple.
  7. Placez le pâton dans un saladier que vous recouvrez d’un torchon humide et laissez lever pendant environ 1h30, de préférence à proximité d’une source de chaleur. La pâte doit plus ou moins doubler de volume.
  8. Huilez et farinez un moule à cake. Dégazez la pâte en lui tapant dessus puis formez un gros boudin au format du moule. Placez le pâton dans le moule, recouvrez avec le torchon et laissez lever encore 1h.
  9. ⚠️ Préchauffez le four à 180°C.
  10. Badigeonnez avec le mélange de yaourt de soja et de sirop d’érable. Avec un ciseau de cuisine, découpez des entailles en zig zag sur le dessus de la taillaule (je me suis référée à cette vidéo pour la technique).
  11. Faites cuire pendant environ 30-35 minutes, jusqu’à ce que le dessus de la taillaule soit bien coloré.
Taillaule neuchâteloise végétalienne, sans oeufs ni produits laitiers

4 commentaires

  1. Rosenoisettes

    Répondre

    Qu’elle est belle et semble moelleuse !
    Je découvre cette recette que je ne connaissais pas. Dans le registre de brioches normandes je connais la fameuse gâche !

    1. Aline

      Répondre

      Merci beaucoup Camille pour ton petit mot ! 🙂

      C’est vraiment une recette très spécifique à la région d’où je viens – je pense que même ailleurs en Suisse ce n’est pas connu partout.
      Et grâce à toi je découvre la gâche normande, ça a l’air bien bon aussi. Je trouve ça trop chouette, toutes ces spécialités régionales !

  2. Marine

    Répondre

    Elle a l’air tellement bonne, la mienne est en train de lever pour la deuxième pousse 🙂
    Les proportions sont parfaites et la pâte très agréable à travailler. Par contre tu as oublié la margarine dans les instructions, ce qui fait que ce week-end lors de mon premier essai je l’ai oubliée :/ Pourtant je l’avais bien lue dans les ingrédients !

    1. Aline

      Répondre

      Merci infiniment pour ton retour sur la recette – et navrée pour l’oubli dans les instructions, c’est corrigé 🙂

      J’espère que tu te régaleras !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.