Un repas de Noël végétarien

Un repas de Noël végétarien

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de mon repas de Noël de l’année dernière.

Quelques jours avant le 25, on organise toujours une soirée en petit comité, juste ma mère, mes sœurs et moi (et nos amoureux). L’année passée, mon mari et moi avons proposé de nous occuper du repas, ça nous faisait plaisir et c’était l’occasion de réfléchir à un bon menu sans trop de pression.

On n’a pas vraiment de repas traditionnel dans ma famille, nous étions donc assez libres sur le choix des plats. J’avais envie de bons ingrédients simples et le plus possible de saison, pas question de manger des tomates cerises en décembre. J’avais envie de fait maison, et pourquoi pas d’essayer de préparer moi-même des plats qu’on a plutôt l’habitude d’acheter tout prêts.

Et surtout, j’avais envie d’un repas végétarien.

Je trouve toujours dommage que les repas un peu « festifs » soient généralement tournés autour de la viande ou du poisson, et que le reste ne serve que d’accompagnement. J’ai donc passé mon mois de décembre 2013 à écumer internet à la recherche d’idées qui me plaisent et à faire plein d’essais pour trouver les bonnes recettes.

Je pense n’avoir convaincu personne dans ma famille de la non-nécessité de manger de la viande pour faire un repas de fête, mais on s’est bien régalés quand même et surtout j’étais assez fière d’avoir réussi à relever ce petit défi.

Soupe de courge butternut, croûtons de pains d'épice à l'huile de noisette

Velouté de courge butternut et croûtons de pain d’épice

Ingrédients pour 4 personnes

  • Une grosse courge butternut
  • Une pomme
  • 4 tranches de pains d’épice (c’est mieux s’il est un peu sec)
  • De l’huile de noisette (vous pouvez très bien utiliser du beurre, ou une autre huile végétale si vous n’aimez pas le goût de l’huile de noisette)
  • Du poivre et du sel
  • Un mélange de graines (courge, lin, tournesol,…)

Pelez la courge butternut et la pomme, coupez-les en gros morceaux et faites les cuire ensemble dans une grande casserole d’eau, jusqu’à ce que les morceaux de courges soient bien tendres. Ajoutez de l’eau si nécessaire en cours de cuisson, il ne faut pas que tout s’évapore sinon la soupe sera trop épaisse.

Mixez ensuite votre soupe pour bien défaire tous les morceaux et assaisonnez à votre goût.

Pendant ce temps, coupez les tranches de pain d’épice en dés. Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile de noisette à feu très doux (l’huile de noisette est une huile fragile, il ne faut jamais la faire chauffer à feu vif), et faites-y revenir les morceaux de pain d’épice quelques minutes, jusqu’à ce qu’ils commencent à griller. Déposez-les ensuite sur une feuille d’essuie-tout pour absorber l’excédent de matière grasse et laissez-les refroidir légèrement, pour qu’ils deviennent bien croustillants.

Servez la soupe dans des bols, déposez directement quelques croûtons ainsi que des graines sur la soupe et servez rapidement, avant que les croûtons ne se ramollissent.

Tartelettes aux champignons, pommes duchesses, sauce aux airelles

Tartelettes aux champignons et oignons caramélisés

Ingrédients pour 4 grandes tartelettes et 8 petites

  • Environ 800 g de champignons de Paris
  • Un gros oignon jaune
  • 50 ml de vin blanc
  • Un peu d’huile d’olive
  • Du thym séché
  • Du poivre et du sel
  • 2 rouleaux de pâte feuilletée abaissée
  • 1 ou 2 jaunes d’œuf pour faire dorer la pâte (ça marche aussi avec l’œuf entier si vous ne savez pas quoi faire du blanc)

Commencez par émincer finement les champignons et l’oignon. Préchauffez le four à 200°C.

Dans une poêle, faites caraméliser les oignons dans une cuillère à soupe d’huile d’olive, en déglaçant avec un peu de vin blanc si les morceaux d’oignons commencent à attacher au fond avant d’être prêts. Lorsqu’ils sont bien dorés, ajouter une 2ème cuillère à soupe d’huile d’olive et mettez les champignons dans la poêle. Laissez cuire les champignons jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres et que le liquide qu’ils auront rendu se soit évaporé. Ajouter ensuite les 50ml de vin blanc, assaisonnez avec le thym, le sel et le poivre, et laissez cuire doucement jusqu’à évaporation du vin.

Dans la pâte feuilletée, découpez des cercles de 11 et 9 centimètres de diamètre (4 grandes et 8 petites) à l’aide d’emporte-pièces et déposez-les sur une plaque recouverte de papier de cuisson. Badigeonnez le bord des cercles avec un peu de jaune d’œuf, puis répartissez les champignons entre les tartelettes.

Faites cuire les tartelettes au four pendant 15-25 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.

Tartelettes aux champignons, pommes duchesses, sauce aux airelles

Pommes duchesse

Ingrédients pour 4 personnes

J’ai testé plusieurs recettes avant de trouver la bonne: si on met trop d’œuf, le goût se ressent trop et ça fait un peu omelette; s’il n’y en a pas assez, les pommes duchesse s’affaissent à la cuisson. J’ai finalement utilisé les proportions de la recette de Chef Simon.

  • 600 g de pommes de terre farineuses
  • 50 g de beurre
  • 3 jaunes d’œufs
  • Du poivre, du sel et de la muscade

Lavez soigneusement les pommes de terre, pelez-les, coupez-les en gros morceaux et faites les cuire dans de l’eau salée. Passez-les ensuite au presse purée. La purée doit être bien sèche, remettez-la sur le feu si nécessaire pour faire évaporer le liquide restant.

Toujours sur le feu, ajoutez le beurre et assaisonnez la purée à votre goût. Retirez ensuite la casserole du feu et ajoutez les jaunes d’œufs.

Remplissez une poche à douille avec votre mélange et formez des petites rosaces le plus régulières possible sur une plaque recouverte de papier de cuisson. Faites cuire à 200°C environ 10 minutes, jusqu’à ce que les pommes duchesse soient bien colorées.

Sauce aux airelles

Ingrédients

Les airelles ne sont pas vraiment de saison en décembre. On en trouve toutefois surgelées ou en bocal, et si ce n’est pas le cas vous pouvez utiliser des airelles ou canneberges séchées que vous aurez préalablement plongées dans de l’eau frémissante pendant une dizaine de minutes afin de les réhydrater.

  • 200 g d’airelles
  • 1 grosse échalote
  • 100 ml de porto ou de vin rouge
  • 100 g de sucre roux
  • Un verre d’eau
  • De l’huile d’olive
  • Du poivre et du sel

Hachez finement l’échalote. Faites revenir à feu doux les morceaux d’échalote et les airelles dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez le sucre et l’eau, et laissez réduire jusqu’à ce que le mélange commence à épaissir et devienne un peu sirupeux. Ajoutez le porto ou le vin rouge, assaisonnez et laissez cuire 5 à 10 minutes supplémentaires pour faire évaporer l’alcool. Si vous trouvez que la sauce devient trop épaisse, n’hésitez pas à ajouter un peu d’eau au cours de la cuisson. Servez la sauce bien chaude.

Tartelettes aux champignons, pommes duchesses, sauce aux airelles

La petite salade

Ingrédients pour 4 personnes

  • 4 poignées de feuilles de salade de votre choix. Pour ma part, c’était de la mâche / rampon / doucette.
  • 2 avocats mûrs mais pas trop
  • 1 gros pamplemousse rose
  • 2 poignées de noix de cajou
  • De l’huile d’olive, du vinaigre balsamique et du jus de citron
  • Du sel, du poivre et de l’oignon en poudre

Rien de très compliqué à réaliser pour cette salade: hachez grossièrement les noix de cajou et découpez la chair des avocats en morceaux. Pour le pamplemousse c’est un poil plus technique puisqu’on veut utiliser uniquement la chair, sans la peau blanche qui est amère. Pour cela, voici deux vidéos qui montrent très clairement les gestes à effectuer: peler le pamplemousse à vif et récupérer la chair du fruit. Dressez ensuite directement les différents ingrédients dans des bols ou des assiettes, et réalisez une sauce toute simple en mélangeant la même quantité de vinaigre balsamique et de jus de citron avec le double d’huile d’olive. Assaisonnez, versez un peu de sauce sur la salade, et c’est prêt !

Je n’ai volontairement pas inclus le dessert dans l’article, c’est rarement un problème de trouver des idées de dessert végétarien 😉 Pour ma part, j’avais préparé une mousse au chocolat sans œufs ni produits laitiers trouvée dans ce livre de Valérie Cupillard accompagnée d’une crème à l’orange.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec une astérisque *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :