Une journée à Fribourg

Fribourg

J’inaugure aujourd’hui une série d’articles que j’avais hâte de vous proposer !

L’été dernier, lors d’une journée passée à Fribourg avec ma belle-famille, j’ai demandé à mon beau-frère Benjamin s’il serait d’accord de nous préparer un petit itinéraire « découverte de la ville en une journée ». C’est une envie qui me trottait dans la tête depuis quelques temps, et qui s’est précisée lorsque j’ai décidé de créer ce nouveau blog: visiter les villes de Suisse en mode touriste, accompagnée par quelqu’un qui y vit et qui accepterait de jouer les guides pour la journée.

Trois mois plus tard, en septembre 2014, mon mari et moi l’avons donc retrouvé avec sa fiancée pour parcourir cette ville où ils vivent depuis deux ans et demi. Je dois avouer que jusque là, je connaissais très peu Fribourg; j’y avais mis les pieds seulement deux fois, à l’occasion desquelles je n’en avais eu qu’un aperçu assez limité. J’attendais donc cette journée avec impatience et je n’ai pas été déçue: Fribourg est une ville passionnante et atypique, au patrimoine architectural soigneusement conservé, où la nature n’est jamais bien loin.

Avril 2016 – Le beau temps étant de retour, je souhaiterais reprendre les balades et publier de nouveaux articles « Une journée à… » sur le modèle de celui-ci. Si vous habitez une ville de Suisse – romande ou allemande – et que vous auriez envie de nous la faire découvrir et de participer à ce projet, n’hésitez pas à me contacter 🙂

Je vous laisse découvrir l’itinéraire proposé par Benjamin, ainsi que les très nombreuses photos que j’ai prises lors de cette belle balade !

Le plan ci-dessus est interactif: vous pouvez zoomer, vous déplacer, cliquer sur les points et les tracés pour obtenir des informations supplémentaires.

Gare de Fribourg – Collège Saint-Michel – Place de l’Hôtel de ville

Notre visite de Fribourg a lieu un samedi, notre première étape sera donc le marché qui se tient jusqu’à midi sur la Place de l’Hôtel de Ville. Pour nous y rendre, nous faisons un crochet en empruntant les Escaliers Saint-Pierre-Canisius – indiqués sur la Rue de Lausanne par le panneau « La Cité des petits pois perdus », c’est quand même plus mignon – qui nous emmènent au Collège Saint-Michel. A l’origine, le collège fondé au début du 17ème siècle devait garantir l’instruction supérieure des jeunes fribourgeois catholiques, et ainsi éviter qu’ils ne partent étudier dans d’autres cantons d’où ils revenaient protestants. Il abrite aujourd’hui un lycée public et laïque, et offre un magnifique point de vue sur la ville.

Fribourg – La Cité des petits pois perdus – Escaliers Saint-Pierre Canisisus Fribourg – Vue sur la ville depuis le Collège Saint-Michel Fribourg – Collège Saint-Michel Fribourg – Vue sur la ville depuis le Collège Saint-Michel Fribourg – Vue sur la ville depuis le Collège Saint-Michel Fribourg – Escaliers du Collège

Nous redescendons sur la Rue de Lausanne par les Escaliers du Collège, avant de rejoindre la Place de l’Hôtel de Ville où nous profitons du marché pour acheter une cuchaule – la brioche traditionnelle fribourgeoise dont la mie est teintée au safran – pour notre petit déjeuner du lendemain ainsi qu’une délicieuse part de pizza, car midi approche et nous commençons à avoir faim (oui nos estomacs suisses sont réglés comme des horloges) !

Fribourg – Marché de la Place de l'Hôtel de Ville Fribourg – Marché de la Place de l'Hôtel de Ville Fribourg – Grand Rue Fribourg – Grand Rue

Rue de Lausanne – Granges-Paccot – Viaduc de Grandfrey

Une fois ravitaillés, nous pouvons commencer notre grande balade qui nous fera découvrir les anciens quartiers de la ville ainsi que la campagne environnante. Nous revenons sur nos pas et suivons la Rue de Lausanne, une jolie rue piétonne bordée de magasins et de restaurants. Nous empruntons ensuite la Rue Saint-Michel et rejoignons une portions intacte des anciens remparts de la ville, que nous suivons jusqu’à la Porte de Morat.

Fribourg – Derrière les remparts Fribourg – Porte de Morat

Après avoir passé la Porte de Morat, on aperçoit le tout nouveau pont de la Poya (sa construction s’est achevée en 2014, après six ans de travaux), qui semble planté dans la vallée de la Sarine et dont l’architecture contemporaine contraste avec les remparts médiévaux qui nous entourent.

Fribourg – Remparts de la Porte de Morat et Pont de la Poya

Nous sortons peu à peu de la ville en suivant d’abord le Chemin du Palatinat puis la Route de Grandfey. Sous les arbres et à travers les champs, nous quittons la commune de Fribourg pour celle de Granges-Paccot et rejoignons le Viaduc de Grandfey.

En dessous de la ligne ferroviaire du viaduc se trouve un passage réservé aux piétons et aux vélos; le lieu est insolite et la vue sur la Sarine magnifique. De l’autre côté du pont, nous nous retrouvons en pleine campagne fribourgeoise, difficile de croire que nous venons à peine de quitter la ville.

Chemin du Palatinat Fribourg – Pont de la Poya Fribourg – Viaduc de Grandfey Fribourg – Vue sur la Sarine depuis le Viaduc de Grandfey Campagne fribourgeoise

Grandfey – Passerelle des Neigles – Pont de Zaehringen – Cathédrale de Fribourg

Nous revenons sur nos pas le long de la route de Grandfey. En chemin, nous nous arrêtons à l’Auberge aux 4 Vents où nous profitons d’une petite pause pour boire un verre et explorer les magnifiques jardins.

Fribourg – Jardin de l'Auberge aux 4 Vents Fribourg – Jardin de l'Auberge aux 4 Vents Fribourg – Jardin de l'Auberge aux 4 Vents Fribourg – Auberge aux 4 Vents Un chat fribourgeois

De retour près de la Porte de Morat, nous traversons la Passerelle des Neigles et longeons la Sarine jusqu’au Pont de Zaehringen. Le pont est composé de deux « étages », qui sont fermés à la majorité du trafic depuis l’ouverture du Pont de la Poya en octobre dernier. Depuis le bord de la rivière, on peut accéder à la partie supérieure du pont grâce à un petit chemin qui grimpe en zigzag sous les arbres.

Fribourg – Passerelle des Neigles Fribourg – Vue depuis le Pont de Zaehringen Fribourg – Eglise des Augustins Cathédrale Saint-Nicolas de Fribourg Cathédrale Saint-Nicolas de Fribourg

Cathédrale – Pont de Berne – Pont de Saint-Jean – Escaliers du Court Chemin

Nous revoici dans le vieux Fribourg, au pied de la Cathédrale St-Nicolas dont l’imposante tour domine la ville – vous aurez peut-être remarqué sur les photos que la Cathédrale est à Fribourg ce que la Tour Eiffel est aux films américains se déroulant à Paris: on la voit de partout. Il est possible de monter au sommet de la tour, à condition de s’y trouver avant 16h30 (les visites s’achèvent à 17h) et d’être motivé à en escalader les 365 marches. Nous ne remplissons malheureusement pas le premier critère, à 5 minutes près (ça m’évite au moins de me demander si j’ai vraiment envie de monter ces 365 marches)… Nous repartons donc sur la Grand Rue et allons plutôt admirer la vue depuis la terrasse du Café du Belvédère, perchée au sommet des falaises qui surplombent la Basse-Ville.

Fribourg – Grand Rue – Wassmer Museum Fribourg – Grand Rue Fribourg – Vue depuis la Terrasse du Belvédère

Après cette pause que nos jambes accueillent avec soulagement, nous descendons les petites rues de la vieille ville jusqu’au Pont de Berne, le plus ancien des ponts fribourgeois et le dernier pont couvert. De l’autre côté se trouve le quartier qui regroupait au Moyen Âge les forgerons, dont l’activité représentait un danger important et les obligeait à résider aux limites de la ville.

Fribourg – Pont de Berne Fribourg – Rue des Forgerons Fribourg – Rue des Forgerons Un autre chat fribourgeois

Nous déambulons encore un peu dans le quartier de l’Auge, un des plus vieux quartiers de Fribourg, avant de retraverser la Sarine par les ponts du Milieu et de Saint-Jean, et de regagner la partie haute de la ville par les Escaliers du Court Chemin. Nous arrivons au pied de l’Hôtel de Ville construit au début du 16e siècle à l’emplacement de l’ancien château fort, symbole de l’éviction des seigneurs de la ville par les bourgeois.

Notre visite de Fribourg s’achève ici, il ne nous reste plus qu’à trouver un petit restaurant sympa pour bien terminer la journée – et reprendre des forces après toute cette marche ! 🙂

Fribourg – Décorations dans un bâtiment en molasse Fribourg – Vue sur la Sarine et le quartier du Bourg Fribourg – Vue sur la Sarine et le quartier du Bourg Fribourg – Escaliers du Court Chemin Fribourg – L'Hôtel de Ville au dessus des Escaliers du Court Chemin

Pour prolonger la journée

Que vous ayez envie de poursuivre votre balade ou que vous préfériez vous poser tranquillement pour manger et boire quelque chose, voici quelques propositions de Benjamin pour continuer votre découverte de Fribourg.

Pour poursuivre la balade

  • Les berges de la Sarine, qui offrent un cadre agréable pour se promener ou s’installer pour un pique-nique.
  • L’Espace Jean Tinguely – Niki de Saint Phalle, situé dans un ancien hangar des trams, qui regroupe les œuvres de Tinguely offertes à la ville de Fribourg par son épouse Niki de Saint Phalle, ainsi que plusieurs œuvres de cette dernière.
  • Le Musée Guntenberg, consacré à l’histoire de l’imprimerie.

Pour boire un verre ou un café:

  • Le Belvédère, et sa terrasse panoramique sur les toits.
  • Le Café Populaire sur la Rue Saint-Michel: bar étudiant peuplé de « vrais » Fribourgeois, idéal pour manger un burger accompagné d’une bonne bière.
  • Les Trentenaires aiment la bonne bière (en tant que trentenaire, j’approuve ce nom !) en haut de la Rue de Lausanne, un bar tranquille avec un choix de bières artisanales originales et variées.

Pour manger:

  • Ararat, également sur la Rue de Lausanne: un restaurant qui sert de la cuisine orientale/anatolienne, le meilleur restaurant de Fribourg selon Benjamin qui le recommande de manière très enthousiaste !
  • Un incontournable à Fribourg: Le Café du Midi sur la Rue de Romont. Idéal pour savourer une bonne fondue fribourgeoise – et ne pas oublier la double crème de la Gruyère en dessert (oui oui la double crème après la fondue c’est tout à fait possible, il faut juste prévoir de ne plus manger les deux ou trois jours suivants).

Sources:

8 commentaires

  1. LadyMilonguera

    Répondre

    Fribourg semble être une ville bien agréable… Très jolies photos !

    1. Aline

      Répondre

      Merci beaucoup pour ton commentaire !
      C’est effectivement une très jolie vivre où j’aime beaucoup aller me balader 🙂

  2. bonsvoyagesetc

    Répondre

    Ça a l’air d’un village tout mignon!! Tes photos sont très jolies!

    1. Aline

      Répondre

      Je crois que c’est une spécialité des villes suisses, de garder des airs de villages – et c’est vrai qu’à l’échelle des villes des pays qui nous entourent, celles de Suisse sont bien petites, c’est aussi ce qui fait leur charme 🙂

      Merci pour ton petit mot et pour le compliment !

  3. AL

    Répondre

    C’est trop beau cette ville ça fait envie d’aller visiter ! (Et rencontrer les jolis chats)

    1. Aline

      Répondre

      Vieeeeeeeens !! ^^
      (oui y’a plein de chats à Fribourg c’est rigolo, on s’est fait plein d’amis pendant cette balade :p )

  4. Charlie

    Répondre

    Ca a eu l’air d’être une fort jolie balade !! J’adore les petites maisons et les vues d’ensemble.

    Tu as utilisé quel appareil et objectif pour ces photos ?

    1. Aline

      Répondre

      C’était très très chouette oui 🙂

      Ça doit être la dernière fois que j’ai utilisé mon Nikon D300 (que j’ai fini par remplacer après 6 ans et passé 10’000 photos). Et j’ai un zoom Sigma 28-70mm que j’adore et que je trouve bien pratique quand j’ai besoin d’un objectif un peu polyvalent. J’avais le même y’a 2 ans à Lille et à Bruges d’ailleurs (et l’appareil photo aussi).

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec une astérisque *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :