Instantanés – Janvier & février 2016

Un petit doudou au crochet pour mon neveu tout neuf <3 Des jolis coupons de tissu Un dimanche après-midi hivernal. Un dimanche après-midi hivernal. Les rives du lac Léman Un autre dimanche après-midi hivernal.

Ce début d’année, comme chaque début d’année, je me suis mise en hibernation. Je me suis calfeutrée chez moi, blottie dans une couverture moelleuse. J’ai attendu le printemps, tout en espérant un vrai hiver d’ici là. J’ai travaillé un peu, consacré du temps à des projets personnels, noué quelques nouveaux contacts professionnels (alors que je devrais profiter d’être au chômage pour passer mes journées en pyjama à jouer à la console, quelle arnaque). Je suis sortie de temps en temps, traquant le moindre rayon de soleil. Je me suis glissée dans une routine très routinière, j’ai enclenché le pilote automatique et désactivé mon cerveau.

2015 a été une année chargée, surtout ses derniers mois, et je dois dire qu’une part de moi apprécie la lenteur qui rythme mes journée en ce moment. Ça a quelque chose de reposant, de réconfortant, et je m’octroie le droit d’en profiter sans trop culpabiliser. Mais je commence aussi à trouver que ça a assez duré. Mes projets personnels et professionnels avancent, mais bien trop lentement à mon goût. Je manque d’énergie, je tourne un peu en rond. Ce n’est pas l’envie qui manque, pourtant. Juste la motivation qui a, pour l’instant, du mal à suivre.

Alors pour essayer de chasser la torpeur, je me concentre sur le positif, je me fixe des petits objectifs quotidiens et hebdomadaires. Je m’oblige à mettre le nez dehors dès que la météo le permet (ou presque). Je profite de cette période de latence pour cogiter beaucoup; à défaut d’être dans une phase productive, je prends le temps de m’interroger sur mes idées et mes envies pour le futur, sur leur pertinence, sur la meilleure manière de les concrétiser. Et je commence à réfléchir sérieusement à nos prochaines petites escapades, histoire de changer un peu d’air: retourner à Lyon au printemps; continuer à explorer la Suisse et découvrir notre nouvelles région; et surtout planifier ce voyage en Irlande, où nous rêvons de retourner depuis 2012, et qui pourrait bien avoir enfin lieu cette année.

Les rives du lac Léman Les jours qui rallongent. Dimanche hivernal #3 – Let's stay home Profiter du retour du soleil Première sortie pour mon petit appareil photo communiste Vue sur le Seeland depuis la colline de Macolin/Magglingen

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec une astérisque *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :