Visite des Studios Harry Potter à Londres

Visite des Studios Harry Potter à Londres – Le grand hall de Poudlard, avec les mannequins de Dumbledore, Snape et Hagrid
Albus Dumbledore et les professeurs de Poudlard accueillent les visiteurs et visiteuses dans le grand hall. Les costumes exposés tout au long de la visite sont ceux qui ont réellement été portés à l’écran par les interprètes des différents personnages.

Le but principal de notre petite escapade britannique, c’était la visite des Studios Harry Potter situés dans la banlieue de Londres.

Je ne fais pas partie de ceux et celles qui ont grandi avec Harry, Ron et Hermione (ce que je regrette d’ailleurs un peu, à 10-11 ans j’aurais ADORÉ lire des romans avec une héroïne encore plus intello que moi) puisque je suis vieille et que j’avais déjà 16 ou 17 ans lorsque j’ai fait leur connaissance, au moment de la publication de La Coupe de Feu et de la sortie du premier film.

Je ne saurais pas trop expliquer ce qui m’a fait accrocher à cet univers, mais ça a pris tout de suite. J’ai dévoré les livres en un temps record, ai trépigné comme tout le monde pendant l’interminable attente qui a précédé la parution du tome 5, me suis jetée sur l’édition anglophone dès sa sortie. Au fil des années, j’ai relu chaque bouquin plusieurs fois, ai écouté les livres audios (dont je conseille vivement la version anglaise lue par Stephen Frye, c’est un régal). Et, bien sûr, vu et revu les films.

Des tas de choses m’exaspèrent dans ces adaptations, qui sont surtout liées à des choix scénaristiques. Je ne peux m’empêcher de râler à chaque revisionnage de certain des huit films, ce qui ne m’empêche pas de les revoir quasiment chaque année (à l’exception du Prisonnier d’Azkaban que je n’ai jamais revu, faut pas exagérer, ma tolérance à des limites). Car au-delà de l’histoire elle-même, que je préfère dans les livres, je trouve la transposition à l’écran de l’univers magique très réussie: les costumes, les décors, les éléments graphiques… on voit bien tout le soin et la recherche qui ont été apportés à chaque détail.

Et c’est justement ce dont il est question ici. En 2010, la société Warner Bros. rachète les studios de cinéma de Leavesden, où ils viennent de terminer le tournage de la seconde partie des Reliques de la Mort. Ils entament alors des travaux destinés à rendre une partie du site accessible au public et à créer une grande exposition permanente dédiée aux coulisses des films Harry Potter. Pendant 10 ans, les membres de l’équipe de tournage ont conservé des centaines d’objets utilisés dans les huit films: accessoires, costumes, prothèses et créatures magiques, éléments des décors. Sous la supervision des chefs décorateur et décoratrice des films, des pièces entières sont recréées telles qu’on les voit à l’écran. Plusieurs membres des équipes techniques et visuelles ont d’ailleurs été impliqués dans la création de l’exposition, afin d’en faire une expérience aussi riche que possible.

Visite des Studios Harry Potter à Londres – Le grand hall de Poudlard, table de la maison Poufsouffle
La table de Poufsouffle – MEILLEURE MAISON ET OUAIS – dans le grand hall de Poudlard.
Visite des Studios Harry Potter à Londres – Table du grand hall de Poudlard Visite des Studios Harry Potter à Londres – Blason de Poudlard sur le manteau de la cheminée du grand hall Visite des Studios Harry Potter à Londres – Table du grand hall de Poudlard

J’ai aimé la polyvalence de cette exposition, et le fait qu’elle s’adresse à un public très large. Tous les âges étaient représentés parmi les personnes présentes en même temps que nous, et tous le monde semblait y trouver son compte; comme la visite est complètement libre, sans limite de temps ou guide à suivre, chacun peut s’attarder tranquillement sur les parties qui éveillent le plus son intérêt.

Plusieurs activités ludiques sont proposées, et les différents éléments présentés sont accompagnés d’une multitude d’anecdotes de tournage et d’explications techniques sur les méthodes de fabrication des décors, la création des effets spéciaux. J’ai adoré en apprendre davantage sur la manière dont les films ont été créés, en tant que fan de Harry Potter bien sûr, mais surtout en tant que cinéphile. Je me pose souvent la question de comment les choses sont faites dans les films que je regarde – je fais partie des gens plus intéressées par l’astuce derrière un tour de magie que le tour de magie en lui-même – et cette visite a satisfait une part de cette curiosité pour ce monde habituellement plutôt inaccessible.

Visite des Studios Harry Potter à Londres – Collection de baguettes magiques des différents personnages
Les baguettes magiques des différents personnages, telles qu’on les voit dans les films. Le design des baguettes fait d’ailleurs partie de ce que je trouve le plus réussi dans les adaptations de Harry Potter, et j’ai très longuement hésité devant les reproductions de celle d’Hermione vendue à la boutique du studio.
Visite des Studios Harry Potter à Londres – Table de maquillage des acteurs et actricesVisite des Studios Harry Potter à Londres – Les décrêts d'éducation du Ministère de la MagieVisite des Studios Harry Potter à Londres – Atelier de fabrication des créatures magiquesVisite des Studios Harry Potter à Londres – Décors de la salle commune de GriffondorVisite des Studios Harry Potter à Londres – Mannequins vêtus avec les costumes de Remus Lupin et Nymphadora TonksVisite des Studios Harry Potter à Londres – La grande horloge de PoudlardVisite des Studios Harry Potter à Londres – Détail de la coupe du Tournoi des Trois SorciersVisite des Studios Harry Potter à Londres – La statue de griffon située en bas de l'escalier du bureau de DumbledoreVisite des Studios Harry Potter à Londres – Accessoires utilisés pendant les films: pierre philosophale et sablier du Professeur Slughorn
Visite des Studios Harry Potter à Londres – Le bureau d'Albus Dumbledore
Un de mes décors préférés, celui du bureau d’Albus Dumbledore. Le costume présent devant le bureau est celui porté par Michael Gambon à partir du « Prisonnier d’Azkaban », mais on aperçoit également, en haut de l’escalier de droite, celui de Richard Harris dans les deux premiers films.
Visite des Studios Harry Potter à Londres – Décor de la salle de cours de potions et mannequin portant le costume et la perruque de Severus Snape Visite des Studios Harry Potter à Londres – Détails du décor de la salle de cours de potions
Visite des Studios Harry Potter à Londres – La salle de cours de potions
La salle de cours de potions. Le design du livre posé au premier plan a été réalisé par le studio MinaLima. Pendant la visite, une guide nous explique que pour la plupart des livres qu’on voit dans les films, seul le contenu des 10-12 premières pages a été réellement conçu. Ces pages sont ensuite répétées dans le reste du livre.
Visite des Studios Harry Potter à Londres – Accessoires du magasin Borgin and Burkes Visite des Studios Harry Potter à Londres – Accessoires du magasin Borgin and BurkesVisite des Studios Harry Potter à Londres – Réunion de Mangemort au manoir de la famille MalefoyVisite des Studios Harry Potter à Londres – Tombeau de la famille Jedusor Visite des Studios Harry Potter à Londres – Toile d'araignée géante dans la forêt interditeVisite des Studios Harry Potter à Londres – Le bureau de Dolores Umbridge au Ministère de la Magie
Visite des Studios Harry Potter à Londres – Locomotive du Poudlard Express Visite des Studios Harry Potter à Londres – Locomotive du Poudlard Express
La véritable locomotive Great Western Railway n°5972, construite en 1937, qui a servi pour les scènes du Poudlard Express filmées à la gare de King’s Cross ainsi que pour les scènes extérieures, notamment le fameux passage sur le viaduc de Glenfinnan en Écosse. Plusieurs répliques grandeur nature sont exposées dans les parcs Harry Potter en Floride, à Hollywood et Osaka.

Notre visite initialement prévue en début d’année a été repoussée de plusieurs mois lorsque nous avons découvert qu’il fallait s’y prendre très à l’avance pour réserver les billets. Et c’était au final plutôt une bonne chose, car une nouvelle partie de l’exposition a ouvert en avril, consacrée à Gringotts, la banque des sorciers et ça aurait été bien dommage de manquer ça.

Après avoir traversé le hall entièrement reconstitué de la banque – l’effet « wow » que j’ai ressenti à ce moment-là est totalement indescriptible – on découvre, une nouvelle fois, l’envers du décor avec des collections d’objets associés à Gringotts et plein d’explications techniques passionnantes. On apprend par exemple comment fabriquer de fausses colonnes de marbres, ou le travail qui a été nécessaire pour recréer le décor du hall détruit par le dragon.

Visite des Studios Harry Potter à Londres – Hall de la banque Gringotts, rangée de livres comptablesVisite des Studios Harry Potter à Londres – Chariot de lingots d'or dans le hall de la banque Gringotts Visite des Studios Harry Potter à Londres – Détail du décor de la banque Gringotts: balance servant à peser les pièces de monnaie

Et en parlant de dragon… oui, il y a un dragon (mais je ne vous en dis pas plus) ♥︎

Visite des Studios Harry Potter à Londres – Le hall de Gringotts détruit après l'évasion du dragon
Le hall de Gringotts détruit après l’évasion du dragon prisonnier des grottes de la banque. Il n’était pas possible de simplement détruire le décor existant, un nouveau set a donc été créé exprès. La scène qui s’y déroule, dans le huitième film, ne dure pas plus d’une dizaine de secondes.
Visite des Studios Harry Potter à Londres – Boutique d'accessoires de magie sur le Chemin de Traverse Visite des Studios Harry Potter à Londres – Le Chemin de TraverseVisite des Studios Harry Potter à Londres – Vitrine de la boutique de livres de magie du Chemin de TraverseVisite des Studios Harry Potter à Londres – Maquette de Poudlard en papier Visite des Studios Harry Potter à Londres – Dessins techniques de bâtiments et d'objets
Visite des Studios Harry Potter à Londres – Maquette du château de Poudlard à l'échelle 1:24
Maquette de Poudlard à l’échelle 1:24, utilisée pour les plans extérieurs du château. En tout, 86 personnes – artistes et membres de l’équipe de tournage – ont travaillé pendant plusieurs mois sur la première version de la maquette, qui a ensuite été modifiée à plusieurs reprises au fil des années.
Visite des Studios Harry Potter à Londres – Maquette du château de Poudlard à l'échelle 1:24 – Détails des serres botaniquesVisite des Studios Harry Potter à Londres – Maquette du château de Poudlard à l'échelle 1:24

Infos pratiques

Les billets pour la visite des studios doivent obligatoirement être achetés à l’avance, aucune vente n’est prévue sur place. De plus, compte tenu du succès rencontré par le tour, il faut réserver vos billets minimum trois mois à l’avanced’autant plus si vous souhaitez vous y rendre un week-end et commencer votre visite le matin.

Au moment de l’achat du billet, on choisit un créneau horaire défini d’une demi-heure pour le début de la visite. Ensuite, la visite est libre, on peut l’effectuer tranquillement à notre rythme. Sur le site, il est indiqué que la durée moyenne de la visite est de 3h30. Nous y avons passé pas loin de 6h.

L’achat des billet s’effectue directement sur le site des studios. En 2019, l’entrée coûte 45 £ pour les adultes, 37 £ pour les enfants de 5 à 15 ans, et un forfait existe pour les familles.

On y va comment ?

Les studios qui abritent le Warner Bros. Tour se trouvent à Leavesden, dans la banlieue de Watford, une trentaine de kilomètres au nord de Londres.

Billet « tout compris » – entrée et transport depuis Londres

Il est possible d’acheter un billet d’entrée au studio qui inclut le transport en bus depuis le centre de Londres (King’s Cross ou Victoria). C’est évidemment la solution la plus pratique, mais la tranquillité d’esprit a un prix fort élevé: ces billets coûtent environ le double de l’entrée normale.

Cette option n’est pas proposée via la procédure d’achat standard sur le site du tour. Pour les billets « tout compris », il faut passer par la page « Getting here » du site en anglais (scrollez tout en bas jusqu’à « Bus transfers ») ou par le site français. Il est également possible d’acheter ces billets via le site de l’office de tourisme britannique. Les prix varient selon le site d’achat, les horaires et le lieu de départ, mais ça tourne toujours autour de 90 £ / 100 €.

À noter aussi que la durée de la visite n’est pas libre puisqu’il y a un horaire à respecter pour le retour, et que les trajets en bus sont plutôt longs – environ 2h par trajet.

Transports publics

De notre côté, nous avons préféré utiliser le réseau normal de transports en commun, ce qui nous permettait de choisir un créneau horaire un peu plus matinal et qui surtout ne nous a coûté que 14 £ par personne. Depuis la gare de Euston (qui se trouve à quelques centaines de mètres de St Pancras et King’s Cross), on prend le train pour Watford Junction. Ce trajet dure environ 20 minutes et coûte 5.60 £, que l’on peut payer avec la Oyster Card – ce qui revient moins cher que de prendre un billet à la borne. À Watford Junction, une navette nous emmène directement à l’entrée des studios pour 2.50 £ l’aller-retour.

Si vous choisissez cette option de transport, je vous conseille toutefois de prévoir un peu de marge pour être sûr·e de pouvoir respecter la plage horaire que vous avez choisie – on n’est jamais à l’abri d’une annulation de train, c’est d’ailleurs ce qui nous est arrivé. Mieux vaut donc prévoir d’arriver suffisamment en avance, d’autant plus qu’on peut déjà en profiter pour jeter un œil à la boutique, pour boire un café ou pour faire des selfies avec le dragon de Gringotts qui nous accueille avant l’entrée du tour.

On mange quoi ?

Deux cafétérias sont présentes dans l’enceinte du tour: une à l’entrée – qui sert même quelques plats végétariens et végétaliens – et une au milieu de la visite environ. Les menus sont disponibles sur la page « Food and Drinks » du site (seulement en anglais).

On peut également emporter notre propre nourriture, ce que nous avons fait. Nous avons pique-niqué dans la cafétéria située au milieu de la visite, qui comprend également quelques tables situées à l’extérieur, juste à côté du Magicobus et du décor de la maison des Dursleys.

8 commentaires

  1. Marie

    Répondre

    Encore un bon gros swoon devant tes photos fabuleuses ! Après avoir visité les studios à leur ouverture, j’y suis retournée une seconde fois end début d’année, et j’ai pris un immense plaisir à découvrir toutes les nouveautés : la surface de l’expo est trois fois plus grande qu’à l’époque !…

    J’ai dans mes tiroirs un projet de nouveau billet spécial Pott-Pott à Londres, en parlant justement des nouveautés des studios (cet espace consacré aux Mange-Morts avec Nagini sur la table… gnii <3) : une fois n’est pas coutume, ton billet me motive à m’y remettre.

    1. Aline

      Répondre

      <3

      Je trouve chouette qu'ils continuent à enrichir l'exposition au fil du temps – ça fait un bon prétexte pour y retourner :p D'ailleurs la partie sur Gringotts qu'ils viennent d'ouvrir est dingue et super intéressante.

      Je serai très très intéressée par ce billet spécial Harry Potter à Londres, j'avais celui à Édimbourg !

  2. Ioulia

    Répondre

    J’adorerais visiter ces studios ! Et oui tu as raison, la meilleure maison est Poufsouffle 😉

    1. Aline

      Répondre

      Si tu en as l’occasion c’est vraiment une visite que je recommande ! Et vive Poufsouffle 😀

  3. Laurelas

    Répondre

    Aaaah vivement que j’y aille 🙂
    (Et PARDON?! mais le Prisonnier d’Azkaban est le meilleur film !)

    1. Aline

      Répondre

      Tu as prévu d’y aller prochainement ? Ça me faisait envie depuis tellement longtemps, cette visite m’a enchantée <3

      Haha en fait je pense que Le Prisonnier d'Azkaban est un bon film, mais je trouve l'adaptation ratée, très peu respectueuse de l'histoire et des personnages (cette remarque d'Hermione concernant ses cheveux, seriously ?). Il y a plein de choses importantes pour la suite de l'intrigue – ou juste importantes dans l'univers HP – qui sont passées sous silence, au profit de certaines scènes "inutiles" comme celles du Magicobus. Par exemple, le film ne dit rien à propos des Maraudeurs, on ne sait pas d'où vient la carte, ni que James était un animagus (on voit juste Peter se transformer en rat, j'ai un doute concernant Sirius ?). J'ai réalisé ça quand mon amoureux, qui n'a pas vu les livres, m'a demandé pourquoi le Patronus de Harry est un cerf et si c'est important. Bref tout ça m'avait bien saoulée à l'époque où il est sorti (en vrai j'ai quand même dû le revoir au moins une fois, sans que ça n'arrange tellement mon opinion), surtout que c'était le livre que je préférais parmi ceux qui étaient déjà publiés.

  4. Virginie

    Répondre

    Ohlalala, ça semble trop bien! Tes photos donnent envie!
    Hâte de faire découvrir Harry Potter aux enfants et d’aller une fois découvrir ces studios 🙂
    Bisous
    Virginie
    ps: je viens de racheter les deux premiers livres pour les relire #20ansaprès

    1. Aline

      Répondre

      Ouiiiii c’est vraiment une super visite, et ça doit être très sympa à faire en famille !

      Bonne relecture ! Les nouvelles éditions sont tellement jolies en plus (j’ai beaucoup de mal à me montrer raisonnable sur ce point, sachant que j’ai déjà deux ou trois éditions différentes de chaque bouquin et plus de place dans ma bibliothèque) (je me fais quand même offrir les éditions illustrées dont un tome sort chaque année juste avant mon anniversaire depuis 3 ou 4 ans :p )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>