Les grands enfants à Legoland

Parc Legoland de Billund, Danemark – Miniland, reproduction de Nyhavn

Plus d’un an après notre voyage à Copenhague, mon mari m’a fait remarquer que je n’avais jamais publié les photos prises lors de la journée que nous avons passée à Legoland… Je m’exécute donc !

L’été dernier, David a fêté ses 30 ans, et nous voulions marquer le coup avec un voyage de quelques jours. Au moment de choisir la destination, nous avions un peu de mal à nous décider entre Edimbourg et Copenhague, jusqu’à ce qu’on se dise « eh mais… et si on en profitait pour aller à Legoland ?? ». Et hop, la décision était prise, et le cadeau d’anniversaire trouvé dans la foulée.

Et si vous vous demandez pourquoi Legoland… c’est que vous n’avez jamais vu la déco de notre appartement 😀

Parc Legoland de Billund, Danemark – Miniland, reproduction de Nyhavn Parc Legoland de Billund, Danemark – Miniland, reproduction de Nyhavn

Comme à Disney il y a quelques années, on a boudé les attractions qui te retournent dans tous les sens (vraiment pas mon truc), et préféré une visite plus tranquille. Le parc est divisé en plusieurs zones thématiques, en lien avec les différents univers exploités par Lego dans leurs sets: chevaliers, ninjas, pirates, far west… Chaque zone comporte quelques attractions et surtout regorge de détails amusants et ingénieux tant dans l’aménagement que dans la décoration. On trouve évidemment des Lego partout, intégrés dans le parc lui-même ou sous forme d’expositions. Gros coup de cœur personnel pour le Miniland, qu’on retrouve dans chaque Legoland; il s’agit d’une reproduction de bâtiments emblématiques, de quartiers entiers ou de constructions typiques d’un pays ou d’une région. Le tout est composé de 20 millions de briques, et j’ai pris énormément de plaisir à déambuler au milieu de ces villes miniatures – la partie consacrée aux Pays Bas m’a d’ailleurs donné très envie de visiter ce pays.

Avant notre visite, je craignais un peu qu’on ait vite fait le tour et qu’on finisse par s’ennuyer en attendant notre train de retour – qu’on a quand même pris une heure plus tôt que prévu. Ça n’a heureusement pas du tout été le cas, même sans faire d’attractions on a largement trouvé de quoi s’occuper une journée. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié de ne pas avoir besoin de courir dans tous les sens et de pouvoir profiter du temps que nous n’avons pas perdu dans les files d’attente pour explorer longuement le parc, en observer les détails et évidemment de prendre plein de photos.

Je vous laisse avec quelques images, et les infos pratiques en fin de billet !

Parc Legoland de Billund, Danemark – Miniland Parc Legoland de Billund, Danemark Parc Legoland de Billund, Danemark Parc Legoland de Billund, DanemarkParc Legoland de Billund, Danemark Parc Legoland de Billund, Danemark Parc Legoland de Billund, Danemark Parc Legoland de Billund, Danemark Parc Legoland de Billund, Danemark Parc Legoland de Billund, Danemark – Le village des Ewoks Parc Legoland de Billund, Danemark Parc Legoland de Billund, Danemark Parc Legoland de Billund, Danemark

Informations utiles

On y va comment ?

Le parc Legoland est situé dans la petite ville de Billund, sur le « Mainland » – c’est à dire la partie du Danemark rattachée au continent. Plusieurs possibilités existent pour s’y rendre depuis Copenhague:

  • En transports en commun: C’est l’option que nous avons choisie. Le trajet dure un peu moins de 3h, en train jusqu’à la petite ville de Vejle, où nous avons ensuite pris un bus qui nous a déposé pile devant l’entrée du parc. J’ai trouvé le trajet vraiment facile et agréable: les trains sont très bien indiqués à la gare de Copenhague et les navettes pour Legoland partent directement de la gare de Vejle. En plus de ça, le train IC que nous avons pris était hyper confortable: nous avions des réservations pour l’aller, quand on est monté dans le wagon indiqué sur nos billets j’ai bien cru que nous étions monté en première classe.J’avais réservé les billets de train à l’avance sur le site des transports ferroviaires danois, que j’ai trouvé très simple à utiliser (et disponible en version anglaise, ouf !). Le billet standard coûte 360 DKK par trajet et par personne (environ 55 CHF / 48 €). Il existe des billets à tarif réduit, les orange tickets, dont le prix varie selon les jours et les trajets – ceux que nous avions pris nous ont coûté environ 200 DKK (30 CHF / 26 €) par billet.
    Important à savoir: le prix des billets réduits comprend la réservation des sièges, et ils ne sont valables que pour la date et l’heure de voyage choisie au moment de l’achat (contrairement aux billets standards qui vous permettent de prendre n’importe quel train pour le trajet choisi).
  • En voiture: Via l’autoroute E20, compter environ 3h de trajet.
  • En avion: Billund a beau être une toute petite ville, elle dispose de son propre aéroport, construit à l’initiative du fils du fondateur de Lego à proximité de l’usine où étaient fabriquées les briques. Il y a 2-3 vols directs par jour entre Copenhague et Billund, effectués par la compagnie aérienne scandinave SAS. Le temps de vol est d’environ 50 minutes, et l’aller-retour coûte environ 200 CHF (170 €) par personne.

On mange quoi ?

Le parc dispose de plusieurs cantines, dont l’offre ne m’a pas semblé folle. Beaucoup de burgers, de nuggets et compagnie, et pas grand chose de végé. Je ne me suis de toute façon pas beaucoup intéressée à la question car nous avions emporté nos sandwiches, savourés sur une petite place dédiée aux pique-niqueurs.

On dort où ?

Nous avons personnellement effectué l’aller-retour sur la journée – un peu long, mais tout à fait faisable. Si vous souhaitez dormir sur place, Legoland dispose de plusieurs hôtel ainsi que d’un camping. Il y a également des hôtels et des hébergements Airbnb à Billund et dans les villages alentours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>