Ce que j’ai préféré à Copenhague

Copenhague, balade dans le quartier de Nørrebro

Copenhague est une ville que j’avais hâte de découvrir, et en même temps je nourrissais quelques appréhensions. La peur d’être déçue, d’avoir tant entendu « Oh Copenhague je pense que ça va vraiment te plaire », et de ne pas ressentir le coup de cœur espéré.

Il aura suffi d’une heure, passée à arpenter au hasard les rues du centre ville avant de retrouver la propriétaire de l’appartement que nous avions loué, pour que mes craintes disparaissent et que le charme commence à opérer.

J’ai aimé à la folie ces quatre jours passés à Copenhague. J’ai aimé son architecture, ses façades colorées, ses belles grandes maisons anciennes en briques rouges, mais aussi les constructions plus industrielles, elles aussi bâties avec ces briques rouges tellement typiques des pays du nord. J’ai aimé ses canaux, la proximité de la mer et l’odeur iodée dès qu’on s’en approchait, les nombreux espaces verts où il était agréable de se balader. J’ai aimé l’ambiance de la ville, sa tranquillité même dans les coins plus animés, ses rues parcourues à toute vitesse par des centaines de cyclistes quelle que soit la météo. J’ai aimé l’hospitalité des Copenhaguois∙ses, réservés mais néanmoins accueillants, et la facilité avec laquelle nous avons pu communiquer avec eux.

J’ai beaucoup hésité sur la forme à adopter pour vous parler de ces quelques jours et de mon coup de cœur pour Copenhague, et surtout pour partager la multitude de photos que j’en ai ramenées. Nous n’avons pas vraiment suivi un itinéraire précis pour découvrir la ville; nos guides de voyage ont vite été abandonnés au fond de nos sacs et nous nous sommes baladés au gré de nos envies, en décidant au fur et à mesure de quel serait notre but suivant.

Voici donc, un peu en vrac, tout ce que j’ai préféré pendant ces – trop courtes – vacances à Copenhague ♥


Le Jardin Botanique ♥

Ça alors quelle surprise ! Le jardin botanique et sa serre tropicale faisaient partie des lieux que j’avais le plus envie de voir durant ces quelques jours à Copenhague, et j’ai été enchantée par cette visite. À tel point que je lui ai dédié un article complet, histoire de ne pas devoir faire une sélection trop restreinte parmi les nombreuses photos que j’y ai prises.

Botanisk Have København
Øster Farimagsgade 2C
1353 København K

Entrée gratuite

botanik.snm.ku.dk

La grande serre tropicale du jardin botanique de Copenhague La grande serre tropicale du jardin botanique de Copenhague La grande serre tropicale du jardin botanique de CopenhagueLa grande serre tropicale du jardin botanique de CopenhagueJardin botanique de Copenhague

Balade dans le quartier de Nørrebro et à Assistens Kirkegård

Nørrebro est un grand quartier situé au nord ouest du centre ville, souvent présenté comme un des plus vivants de Copenhague et connu pour son multiculturalisme. Les kebabs y côtoient des bars branchés et des cafés de hipsters, on y croise des ateliers d’artistes et d’artisans, des œuvres de street art, des bureaux de coworking, des espaces culturels, des petits jardins communautaires et des épiceries avec leurs étals sur les trottoirs.

Nous avions loué un appartement Airbnb au cœur de Nørrebro, à environ 30 minutes à pieds du centre ville, et nous avons donc profité de nous y balader à plusieurs reprises. Si les grandes artères principales qui le traversent peuvent sembler bruyantes et très fréquentées, nous nous sommes vite rendus compte que dès qu’on s’en éloigne un peu, on découvre des rues bien plus tranquilles où il fait bon flâner.

Parc urbain Superkilen, Nørrebro, CopenhagueParc urbain Superkilen, Nørrebro, Copenhague Nørrebro, Copenhague Parc urbain Superkilen, Nørrebro, Copenhague Copenhague, balade dans le quartier de Nørrebro Copenhague, balade dans le quartier de NørrebroCopenhague, balade dans le quartier de NørrebroCopenhague, balade dans le quartier de Nørrebro Copenhague, balade dans le quartier de Nørrebro Copenhague, balade dans le quartier de Nørrebro Copenhague, balade dans le quartier de Nørrebro Copenhague, balade dans le quartier de NørrebroCopenhague, balade dans le quartier de NørrebroCopenhague, balade dans le quartier de Nørrebro

Nous continuons notre promenade dans le cimetière d’Assistens, qui constitue le plus grand espace vert de Nørrebro. Le jour de notre arrivée, dans le bus qui nous amène à l’appartement que nous avions loué, notre hôte nous explique que ce cimetière est également un lieu de vie très fréquenté des habitants du quartier, qui viennent y pique-niquer le midi et le week-end, faire leur jogging, promener leur chien, jouer avec leurs enfants, ou simplement profiter du soleil sur ses grandes pelouses.

Et en effet, en arpentant ces sentiers étroits sous les arbres, bordés de tombes anciennes entourées de leur petit jardin clôturé, je n’ai pas eu l’impression d’un lieu triste ou morbide, au contraire. Coupé du bruit de la ville, alors qu’on se trouve juste à côté de la très fréquentée Nørrebrogade, on entend le piaillement des oiseaux et le bruit du vent qui agite les feuilles des arbres. On croise des promeneurs, des familles, des gens qui mangent un sandwich ou lisent sur un banc, des curieux à la recherche des sépultures des quelques célébrités enterrées ici – c’est le cas notamment de Hans Christian Andersen. Il règne une atmosphère à la fois paisible et bien vivante.

Assistens Kirkegård – Assistens Cemetery
Kapelvej 4
2200 København N

Copenhague, Assistens KirkegårdCopenhague, Assistens KirkegårdCopenhague, Assistens KirkegårdCopenhague, Assistens Kirkegård Copenhague, Assistens Kirkegård

Cette balade se termine en rejoignant les rives de Peblinge Sø, un des trois lacs artificiels rectangulaires qui séparent Nørrebro du centre ville de Copenhague.

Copenhague, Peblinge SøCopenhague, Peblinge Sø et les rives de Nørrebro

Les jolies petites rues de Kartoffelrækkerne

De l’autre côté des lacs, nous rejoignons Kartoffelrækkerne, les « Champs de Patates » en français. Cet ancien quartier de logements bon marché, construits pendant la seconde moitié du 19e siècle et destinés aux ouvriers qui travaillaient dans les chantiers navals de Copenhague, tient son nom de son emplacement sur d’anciens jardins maraîchers, mais aussi de sa construction en rangées bien parallèles qui évoquent un champ de pommes-de-terre. Situé dans un coin tranquille et plutôt aisé de la ville, il s’agit aujourd’hui d’un de ses quartiers les plus mignons et les plus prisés.

J’ai beaucoup aimé me balader dans ces jolies petites rues, en longeant Sortedams Sø – le plus grand des trois lacs artificiels. J’y ai très vite oublié que nous nous trouvions à deux pas des quartiers plus animés du centre ville ou de Nørrebro; on a l’impression de traverser un petit village où tout le monde se connaît et où la vie est douce, on imagine les habitants se réunissant le soir et le dimanche pour partager un repas sur les tables en bois installées sur les trottoirs, pendant que leurs enfants jouent dans le carré de sable à côté (et on imagine aussi qu’ils doivent en avoir un peu marre qu’on photographie leurs maisons, mais j’avoue, elles sont tellement mignonnes qu’il était difficile d’y résister).

Quartier des "Champs de patates" - Kartoffelrækkerne, CopenhagueQuartier des "Champs de patates" - Kartoffelrækkerne, CopenhagueQuartier des "Champs de patates" - Kartoffelrækkerne, Copenhague Quartier des "Champs de patates" - Kartoffelrækkerne, Copenhague

Flâner le long des quais de Christianshavn

Après une première journée très très remplie et beaucoup de kilomètres parcourus – nous avons visité le même jour tous les autres lieux présentés dans cet article, à l’exception de la Bibliothèque Royale, dont je vous parle juste après – nous souhaitions un programme un peu plus tranquille pour notre deuxième jour à Copenhague. Nous avons donc choisi d’aller nous balader du côté de Christianshavn, sans idée précise, juste l’envie de prendre notre temps pour explorer un peu le quartier.

En guise d’exploration, nous ne nous sommes finalement presque pas éloignés du canal qui traverse Christianshavn, le long duquel sont amarrés une multitude de bateaux de toutes sortes: bateaux à moteurs modernes, petites péniches, voiliers à un ou plusieurs mats. Certains semblent aménagés comme de vrais petites résidences secondaires, avec leur pont joliment décoré.

Car si je nourris une obsession certaine pour les jardins botaniques, celle de mon mari, c’est les bateaux, et il est capable de passer autant de temps dans un port que moi dans une serre tropicale – c’est à dire beaucoup trop au goût de la plupart des gens. Pour ma part, j’ai trouvé ces quais terriblement photogéniques, et il a finalement plus attendu sur moi que l’inverse.

Copenhague, bâteaux amarés le long des quais de ChristianshavnCopenhague, les quais de Christianshavn Copenhague, petite brocante le long des quais de ChristianshavnCopenhague, bâteaux amarés le long des quais de ChristianshavnCopenhague, bâteaux amarés le long des quais de ChristianshavnCopenhague, bâteaux amarés le long des quais de ChristianshavnCopenhague, balade le long des quais de ChristianshavnCopenhague, bâteaux amarés le long des quais de Christianshavn Copenhague, bâteaux amarés le long des quais de Christianshavn Copenhague, bâteaux amarés le long des quais de Christianshavn

The Black Diamond

On continue avec un peu d’architecture, et la visite du plus récent bâtiment de la Bibliothèque Royale de Copenhague: Den Sorte Diamant – The Black Diamond. Situé au bord du grand canal qui traverse la ville, il s’agit d’une extension d’un ancien bâtiment de la Bibliothèque Nationale, auquel il est directement rattaché. The Black Diamond doit son surnom au granit noir poli dans lequel il est construit, ainsi qu’à sa forme aux arrêtes nettes et aux angles irréguliers.

L’accès à une partie de la librairie est libre pour le public, c’est notamment le cas des galeries qui permettent de contempler la vue sur le canal et sur Christianshavn à travers la grande baie vitrée. Nous avons également fait quelques pas dans l’ancien bâtiment, auquel on peut accéder directement par l’intérieur du nouveau. J’ai adoré le contraste entre les deux: architectural bien sûr, mais aussi au niveau de l’ambiance, de l’odeur.

Det Kongelige Bibliotek – Den Sorte Diamant
Copenhagen Royal Library – The Black Diamond

Bibliothèque Royale de Copenhague, The Black Diamond Bibliothèque Royale de Copenhague, The Black Diamond Bibliothèque Royale de Copenhague, The Black Diamond Bibliothèque Royale de Copenhague, The Black Diamond

Le Kastellet et le port

Lorsque nous avons commencé à prévoir nos quelques jours à Copenhague, nous avons décidé de ne pas courir après les monuments et attractions touristiques. Dans toutes les villes que nous avons visitées, nous nous sommes rendus compte que voir à tout prix tel ou tel élément emblématique, ce n’est pas ce qui nous intéresse le plus. Nous préférons de très loin nous balader dans les rues et dans les parcs, observer la vie des gens qui habitent là, surtout dans une ville comme Copenhague que nous avons trouvée si agréable à arpenter.

Alors à un moment s’est posée la question de « Petite Sirène ou pas Petite Sirène ? ». Elle a beau être très mignonne et très emblématique, je ne ressentais pas du tout l’envie de la voir absolument en vrai, sachant qu’au final c’est un peu comme la Joconde, on l’admire bien plus tranquillement en photo que dans son environnement naturel. Par contre, le port dans lequel elle se trouve, et surtout la citadelle située juste à côté, ça, ça nous intéressait bien !

Nous avons donc bel et bien vu la fameuse Petite Sirèneà qui j’ai trouvé l’air un rien blasée par les foules qu’elle attire. Mais avant ça, nous avons fait une belle balade autour du Kastellet, une ancienne forteresse en étoile qui appartient aujourd’hui au ministère de la défense danois et abrite toujours des bâtiments militaires.

Des fortifications en étoile, il ne subsiste que le tracé, bordé d’une douve autour de laquelle on peut se promener à l’abri des arbres. L’intérieur du site est accessible librement au moyen de deux passerelles qui traversent la douve. Nous constatons alors que même si le Kastellet sert encore pour des activités militaires, il est surtout fréquenté par des promeneurs, de nombreux coureurs et des visiteurs attiré par l’aspect historique du lieu.

Copenhague, promenade autour du KastelletCopenhague, promenade autour du KastelletCopenhague, promenade autour du KastelletCopenhague, vue sur le port depuis le Kastellet

Nous quittons la citadelle pour rejoindre le port, juste de l’autre côté de la douve. J’ai souvent lu que le port de Copenhague est plutôt moche – c’est assez ballot qu’il serve d’arrière plan à l’une des photos touristiques les plus prises de la ville – mais personnellement je l’ai trouvé très intéressant à observer, avec ses éoliennes plantées dans la mer, ses grandes cheminées et ses bras mécaniques qui s’élèvent au-dessus des docks. Il s’agit d’un grand port marchand et industriel, un des plus importants de la mer Baltique, rien à voir avec les petits ports de plaisance dont j’ai l’habitude autour des lacs helvétiques.

Port de CopenhaguePort de CopenhaguePort de Copenhague Opéra de Copenhague

Depuis l’emplacement de la Petite Sirène, on peut longer le canal jusqu’à un autre lieu incontournable de Copenhague: Nyhavnle « nouveau port » – et ses fameuses façades multicolores. J’ai trouvé cette balade très agréable, les quais ne sont pas trop bondés, on peut admirer quelques beaux bateaux au passage ainsi que le bâtiment de l’Opéra de Copenhague, situé sur la rive opposée. Quant à Nyhavn, même s’il y avait beaucoup trop de monde pour que j’aie envie de m’y attarder, il faut reconnaître que l’endroit ne manque pas de charme.

Copenhague, NyhavnCopenhague, Nyhavn

Les repas chez Kalaset

Nous avons très peu mangé au restaurant, pendant ces quelques jours à Copenhague. En partie à cause des prix qui y sont très élevés, mais aussi parce qu’à cette saison, nous apprécions davantage de manger un sandwich dans un parc ou au bord de l’eau que de s’enfermer dans un restaurant.

Le seul que nous avons testé, c’est cette petite adresse repérée sur Instagram, que j’avais sélectionnée pour le brunch d’anniversaire de mon amoureux. J’avais vu sur les réseaux sociaux plusieurs photos très alléchantes des plats qui y sont servis, mais c’est surtout sa carte pleine d’options végétariennes et végétaliennes qui a attiré mon attention.

Pour ma part, j’ai choisi le brunch végétalien, et je pense sans exagération qu’il s’agit d’un des meilleurs que j’ai mangés. L’assiette était généreusement garnies de plein de très bonnes petites choses, mention particulière au chili sin carne qui était excellent. Et parmi les douceurs sucrées, ils ont même de la pâte à tartiner au chocolat maison et végétalienne, un délice.

On s’est tellement régalés qu’on y est retourné le lendemain pour goûter les burgers, qui étaient eux aussi vraiment très bons.

Kalaset


Copenhague, Kalaset – Brunch végétalienKalaset, Copenhague – Burger végétalien Kalaset, Copenhague

Et vous, vous avez déjà visité Copenhague ? Quels sont les endroits que vous y avez préféré ?

16 commentaires

  1. samsha

    Répondre

    C’est magnifique!! tes photos me donnent tellement envie d’y aller. Je rêve de visiter Copenhague depuis un bout de temps déjà mais je n’en ai pas encore eu l’occasion. En tout cas tous les coins que tu recommandes me donnent envie alors je garde précieusement ton article dans l’attente et l’espoir de pouvoir y aller bientôt 🙂

    1. Aline

      Répondre

      Je te souhaite d’avoir l’occasion d’y aller ! Je suis très attirée par les pays du nord, et Copenhague m’a vraiment ravie. J’ai trouvé la ville à la fois paisible et très humaine, j’ai adoré m’y balader.

      Merci pour ton petit mot 🙂

  2. La Boodeuse

    Répondre

    J’ai adoré Copenhague.; J’y suis allée en mars dernier sous la grissaille et le froid mais cette ville est tellement jolie et agréable. Nous avons pas mal joué les touristes en plus des balades au hasard et c’était pas si mal finalement. Nous comptons y retourner l’année prochaine tellement on a aimé. Et Kalaset! C’était tellement bon! C’est en tout cas un plaisir que d’avoir lu ton article qui m’a fait revivre mon voyage. Passe une belle journée.

    1. Aline

      Répondre

      Je pense que j’y retournerai aussi un jour, cette ville m’a vraiment enchantée ! Il reste plein d’endroits que j’aurais eu envie de découvrir mais que nous n’avons pas pu voir, faute de temps (et parce que je n’avais pas non plus envie de passer trois jours à courir dans tous les sens).

      Et ouiiiiii Kalaset c’était vraiment fabuleux, j’ai adoré ce resto !

      Merci beaucoup pour ton commentaire, belle journée à toi 🙂

  3. Dedey Hello

    Répondre

    J’adore les pays du nord, je me suis déjà penchée sur Copenhague, mais il y à tellement de villes qui me plaisent dans les alentours ^^. En tout cas ton article m’a donner très envie d’aller découvrir cette ville, tu donne de très bonnes adresses et tes photos sont magnifiques. Merci 😀

    1. Aline

      Répondre

      Haha je suis dans le même cas que toi, il y a tellement d’endroits qui m’attirent dans le nord de l’Europe, difficile de choisir ! En tout cas je ne peux que te conseiller Copenhague 😉

      Merci à toi pour ton commentaire et tes compliments qui m’ont fait super plaisir !

  4. It's Sunday Time

    Répondre

    Quel plaisir de se plonger dans ton article et de voir toutes tes jolies photos. J’ai tellement aimé Copenhague. Je souhaite vivement y retourner pour faire tout ce que nous n’avions pas pu à l’époque, faute de grosse, grosse pluie ! Je vois que tu as eu un très beau temps. Quelle chance.
    Copenhague est vraiment une ville où il fait bon vivre et les habitants sont particulièrement accueillants. J’aime tellement la douceur de vivre des ville du nord.
    Un grand merci pour ton article <3

    1. Aline

      Répondre

      En fait nous avons eu une chance énorme avec la météo le premier jour: grand soleil, ciel bleu avec juste quelques nuages, c’était génial et on en a bien profité (j’ai même réussi à attraper des coups de soleil ^^’). Et on a bien fait, parce que ça s’est un peu gâté par la suite et on a fini avec une journée de grosse pluie. Ça nous a d’ailleurs impressionné de voir à quel point les habitants de Copenhague n’avaient pas l’air de se soucier une seconde du mauvais temps !

      J’aimerais beaucoup y retourner aussi si j’en ai l’occasion. Il y a plusieurs quartiers que j’aurais aimé visiter, descendre au bord de la mer, aller à Tivoli (c’était prévu pour notre dernier jour justement, mais il pleuvait tellement qu’on y a renoncé).

      Merci à toi pour ton petit mot <3

  5. Mademoisellevi (@mademoisellevit)

    Répondre

    Tes photos me donnent envie de foncer à Copenhague
    C’est canon
    Je regarde les billets d’avion ca y’est ahah

    1. Aline

      Répondre

      Merci beaucoup ! Je ne peux évidemment que te conseiller d’aller à Copenhague si tu en as l’occasion 🙂

  6. Sara

    Répondre

    Hello 🙂

    J’ai eu l’opportunité d’y vivre pendant 4 mois, il y a un peu plus de trois ans. Ton article et tes jolies photos ont fait remonter en moi une vague de nostalgie ahah. Merci ! C’est vraiment une belle ville où il fait bon vivre. C’est vrai que les restaurants ont l’air cher mais en vivant là-bas, je trouve que c’est un peu comme à Paris.

    xx

    1. Aline

      Répondre

      Je me suis dit à plusieurs reprises, pendant ces quelques jours, qu’il doit être agréable de vivre à Copenhague – je ne me dis JAMAIS ça d’habitude quand je visite une ville, je suis toujours bien contente de retourner à ma tranquillité :p Mais Copenhague a vraiment une ambiance particulière qui m’a beaucoup plu. C’est génial que tu aies eu l’opportunité d’y vivre et que ces quatre mois t’aient plus !

      Les prix sont élevés c’est clair, mais j’imagine que les salaires sont adaptés ? J’habite en Suisse, et les prix nous ont semblé être sensiblement les mêmes que chez nous et je crois que le niveau de la vie est à peu près le même entre les deux pays.

      Merci beaucoup pour ton commentaire et tes compliments 🙂

  7. La Fille des Saisons

    Répondre

    Hello !
    Cette ville est vraiment particulière, ton article me conforte dans mon choix de la visiter… Un de ces jours. Merci beaucoup, ça me donne trop envie !
    A bientôt et bonne journée.

    1. Aline

      Répondre

      Merci beaucoup 🙂
      J’espère que tu en auras l’occasion, c’est une ville qui vaut vraiment le coup d’être découverte !
      Très belle journée à toi aussi.

  8. Amélie

    Répondre

    Une ville tellement cool où je pense qu’il ai facile d’y vivre et d’y habiter, tant les Danois sont gentils, tant tout est adapté pour tous et tant tout est canon <3

    1. Aline

      Répondre

      J’ai aussi eu cette impression que ça doit être très agréable d’y vivre – d’ailleurs par moments je m’y voyais tout à fait: « Le matin je viendrais prendre mon café ici, et j’irais travailler dans ce joli bureau de coworking, et le dimanche on irait en vélo jusqu’à la plage, … » 🙂

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec une astérisque *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :