Sauce bolognaise végétalienne au tofu rosso et protéines de soja

Sauce bolognaise végétalienne

Je vous l’ai dit il y a peu, les pâtes font partie des plats que j’affectionne le plus, peu importe la manière dont elles sont cuisinées.

J’aime aussi leur versatilité, le fait qu’elles puissent convenir aussi bien pour un plat rapide et réconfortant que pour un repas plus festif; dans ma famille, la « spaghetti party » est d’ailleurs devenue notre nouveau type de repas convivial préféré depuis que je ne mange plus de fondue.

Après un billet consacré à des recettes de sauces rapides à préparer, j’ai eu envie de vous partager celle d’un classique qui fait partie de mes préférées: la bolognaise, version végétalienne bien sûr.

Les recettes de bolo végé ne manquent pas sur Internet, avec différents types d’ingrédients. C’est d’ailleurs un des trucs chouettes avec la bolo, on peut facilement l’adapter en fonction de nos goûts et du contenu de nos placards. J’aime la mienne avec beaucoup de sauce tomate, beaucoup d’herbes aromatiques, quelques légumes, et pour remplacer la viande hachée un mélange de protéines de soja texturées et de tofu rosso.

J’avais plein d’à priori négatifs sur les protéines de soja texturées, avant de commencer à les cuisiner. En réalité, c’est un produit très intéressant aussi bien d’un point de vue pratique que nutritionnel, et qui en plus ne coûte pas très cher.

On les trouve facilement en épicerie bio (mes préférées sont celles des marques Soyana, Rapunzel et Pural) mais également dans certaines grandes surfaces. En Suisse, les supermarchés Migros vendent les émincés de soja de la marque Alnatura, qui sont très bien. À noter également que les quatre marques citées utilisent du soja issu de culture biologique en France et en Allemagne.

Ingrédients pour 6-8 portions

  • Un gros oignon jaune
  • 2 gousses d’ail
  • 80 g de protéines de soja texturées fines
  • Un bloc de tofu rosso (200 g)
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja / tamari
  • 2 dl de vin rouge
  • 1-2 cuillères à soupe de concentré de tomate
  • 100 g de champignons de Paris frais
  • 3-4 carottes
  • Une bouteille de coulis de tomates (700 g)
  • Une conserve de tomates concassées (400 g)
  • Bouillon de légumes
  • Poivre, oignon en poudre
  • Des herbes aromatiques: origan, thym, marjolaine
  • De l’huile d’olive

Si vous ne trouvez pas de tofu rosso, ajoutez simplement 80 g de protéines de soja supplémentaires, ça sera très bien aussi.

Il est normalement conseillé de réhydrater les protéines de soja dans du bouillon avant de les intégrer à la recette. Je ne le fais pas ici, le temps de cuisson de la sauce est bien assez long pour que les PST aient tout le temps de se réhydrater.

  1. Commencez par préparer les légumes: hachez l’oignon, écrasez l’ail, coupez les carottes en petits dés et les champignons de Paris en lamelles.
  2. Dans une grande casserole, faites revenir l’ail et l’oignon dans de l’huile d’olive.
  3. Ajoutez les protéines de soja texturées, émiettez le tofu rosso.
  4. Versez la sauce soja, mélangez bien (elle va très vite être absorbée par les protéines de soja), puis ajoutez le vin rouge ainsi que 3 dl d’eau froide.
  5. Ajoutez du bouillon de légumes ainsi que le concentré de tomate. Portez à ébullition et laissez cuire pendant 5 minutes pour que la quantité de liquide réduise un peu.
  6. Ajoutez les champignons, les carottes, le coulis de tomate et les tomates concassées.
  7. Assaisonnez avec du poivre, de l’oignon en poudre et des herbes aromatiques.
  8. Laissez mijoter au minimum 30 minutes, idéalement entre 50 et 60 minutes.
Lasagnes à la bolognaise végétalienne

Bonus: lasagnes à la bolognaise végétalienne ♥︎

Une fois qu’on a cuisiné une bonne sauce bolognaise, il ne manque qu’une petite béchamel pour pouvoir préparer mon plat préféré au monde: des lasagnes 😍

J’ai pas mal expérimenté avant de trouver LA recette de sauce béchamel qui me convient et dont le goût se rapproche le plus, selon moi, de la béchamel au lait de vache.

Pour un grand plat à gratin (entre 6 et 8 portions), il vous faudra:

  • 1 litre de lait de soja non sucré
  • 4 dl de lait d’avoine non sucré
  • 100 g de farine
  • 75 ml d’huile d’olive
  • du poivre, du sel, de la muscade moulue, de l’oignon en poudre
  • des plaques de lasagnes sans œufs
  • une portion de sauce bolognaise
  • de la levure maltée pour gratiner

J’aime que mes lasagnes contiennent beaucoup de béchamel, n’hésitez donc pas à en faire un peu moins.

Si la sauce a un peu de mal à épaissir, il suffit d’ajouter de la fécule de maïs diluée dans un peu d’eau froide (attention: on ne met jamais la fécule directement dans un liquide chaud, ça fait des grumeaux), ça aidera à obtenir la consistance souhaitée.

Pour la préparation de la sauce béchamel végétalienne, on procède exactement comme pour une béchamel classique. Dans une casserole, commencez par préparer un roux en mélangeant la farine avec l’huile d’olive. Ajoutez ensuite les lait végétaux, en mélangeant bien au fouet pour éviter les grumeaux. Assaisonnez avec du poivre, du sel, de la muscade et de l’oignon en poudre. Portez à ébullition et laissez cuire une dizaine de minutes pour que la sauce épaississe.

Une fois la béchamel prête, il ne reste qu’à assembler le tout dans un plat à gratin comme pour des lasagnes classiques, en alternant les couches de sauce bolognaise, de pâtes et de béchamel. Je saupoudre le dessus du plat de levure maltée pour obtenir un effet un peu gratiner, vous pouvez aussi utiliser du fromage végétal râpé, ou rien du tout.

4 commentaires

  1. Virginie

    Répondre

    Coucou,
    Merci beaucoup pour cette variante!
    Je cuisine aussi des bolos végétaliennes avec une sauce à base de lentilles, de carottes râpées et de tomates séchées: succès garanti à chaque fois!
    Bon, j’avoue, j’ajoute du parmesan à la fin 😉
    Des bisous
    Virginie

    1. Aline

      Répondre

      J’adore les lentilles cuisinées de plein de manières, mais pas en bolognaise ^^ J’aime vraiment la texture que créent les protéines de soja, on se rapproche davantage de la viande hachée pour le coup. Par contre je note l’idée des tomates séchées, ça doit être trop bon !

      Haha j’ai mis trèèèèèès long avant d’arrêter de recouvrir mes pâtes d’une tonne et demi de fromage râpé, à l’époque David se moquait qu’il y avait plus de fromage que de pâtes dans mon assiette (sérieux je pense qu’on m’aurait dit il y a 5 ans que je finirais par arrêter complètement de manger du fromage, je n’y aurais pas cru une seconde). J’ai remplacé mon addiction par une autre, maintenant je mets de la levure maltée partout :p Et j’ai aussi ENFIN découvert un fromage végétal à pâte dure dont le goût me plaît, on dirait vraiment du parmesan c’est assez fou. Testé pas plus tard qu’hier dans du risotto, un délice.

      Des bisous à toi <3

  2. Jerome

    Répondre

    Je viens de faire la sauces bolognaise c’est plus pour 15 personne ça m’a sortie un wok à rabord mais très bon

    1. Aline

      Répondre

      Merci pour le commentaire !

      Chez nous ça nous fait bien 3 repas pour 2 personnes, mais je n’exclus pas que nous soyons de gros mangeurs (ou que nous garnissions généreusement nos assiettes de pâtes) 😀 Si jamais, cette sauce peut-être congelée sans problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.