Une semaine de repas végétaliens – Août

Gaspacho et tartines de houmous aux tomates séchées

Nouvelle semaine d’idées repas végétaliens, version « au secours il fait 118’000 degrés et si on n’allumait plus jamais le four ?? ». En vrai j’exagère un peu, on a quand même cuisiné quelques fois ces dernières semaines, mais le moins possible. Je crois que si je pouvais me nourrir exclusivement de tomates crues…

Si vous cherchez des idées de nouvelles recettes estivales et végétaliennes, je vous conseille ce fabuleux article du blog Échos Verts, où Natasha a listé 35 recettes pour se régaler tout l’été – autant vous dire qu’il y en a plusieurs qui ont filé directement dans mon tableau dédié sur Pinterest.


  • Nous cuisinons presque tous les soirs et préparons habituellement nos repas en 3 ou 4 portions. Mon mari et moi pouvons ainsi réchauffer les restes le lendemain à midi, que ce soit à la maison ou au bureau.
  • Je mange en général une à deux fois par semaine à l’extérieur. Ces repas-là sont toujours végétariens mais pas forcément végétaliens.
  • J’ai la chance de digérer sans problème les légumineuses, et j’essaie d’en consommer régulièrement pour l’apport en protéines mais surtout en fer. Ne vous étonnez donc pas de voir beaucoup de pois chiches et de lentilles dans les plats suivants.

Petits déjeuners

Pas de gros déjeuners en ce moment, avec la chaleur je n’ai pas très faim le matin. Je mange plutôt une collation vers 10h quand je travaille à la maison. Les jours où je vais au bureau, je me force à avaler une tartine avant de partir car mon estomac supporte mal que je prenne le train à jeun, et je prévois un bocal de mélange d’oléagineux dans le cas où j’ai un petit creux en cours de matinée.

  • Smoothie bien frais aux fruits rouges: mixer dans un blender une banane coupée en rondelles, du lait végétal et deux poignées de fruits rouges frais ou surgelés. Le top du top, c’est si tout sort au moins du réfrigérateur.
  • Bol de granola accompagné de lait d’avoine et de quelques fruits frais. Quand j’ai la flemme de préparer mon granola moi-même, j’alterne entre ceux de SweetOoh et de Gran’Hola, deux petites marques biennoises que j’aime beaucoup.
  • « Tartines craquantes » véganes et sans gluten de la marque Le Pain des Fleurs (grosse préférence personnelle pour celles à la farine de châtaigne, mioum), avec de la confiture d’abricots ou de la purée de cacahuète – ou encore mieux: les deux ensemble !

Desserts & encas

  • Petits biscuits aux amandes et au citron, à base d’aquafaba pour remplacer le blanc d’œuf qu’on trouve normalement dans les recettes d’amaretti. Recette très simple et délicieuse issue du livre Veganissimo d’Angélique Roussel.
  • Gâteau au chocolat, amande et courgette de Échos Verts, que j’ai apporté comme dessert à un repas en famille. J’ai utilisé un mélange de fécule et d’eau à la place des graines de lin moulues (car je n’ai pas de moulin et que la conservation des graines de lin moulues étant compliquée, on ne les trouve pas sous cette forme dans le commerce), le gâteau était un peu friable mais très bon. Bonus fun: essayer de faire deviner l’ingrédient secret aux personnes présentes 🙂
  • Des fruits, des fruits et encore des fruits. Abricots, mûres, pêches, c’est la pleine saison de mes fruits préférés, j’en profite !

Repas principaux (midi et/ou soir)

Gaspacho et tartines de houmous aux tomates séchées

Première fois que je cuisinais du gaspacho, je me suis plus ou moins inspirée de cette recette du blog Nawaï Li, en adaptant en fonction du contenu de notre frigo. C’était délicieux, frais et léger, et il nous en est resté pour les trois repas suivants – ça faisait une super petite entrée.

Pour le houmous: mixer environ 200 g de poids chiches cuits, une cuillère à café de tahini, le zeste et le jus d’un petit citron jaune, une dizaine de pétales de tomates séchées et de l’huile d’olive – j’ajoute l’huile au fur et à mesure, jusqu’à ce que la consistance me convienne. Assaisonner avec un peu de poivre, d’ail en poudre, du sel, et une cuillère à café de paprika.

Le reste de houmous nous a servi en guise d’apéro ou de petit encas pour le reste de la semaine.

Salade de pâtes complète au melon et aux tomates multicolores

Je pense que le seul truc que j’aime encore plus que les pâtes, ce sont les salades de pâtes. J’en mange presque une fois par semaine pendant tout l’été, en variant la garniture. Cette fois-ci, c’était un mélange de tomates cerises multicolores, des billes de melon bien mûr, quelques feuilles de basilic frais et des graines de tournesol. Pour la sauce, j’ai simplement mélangé de l’huile d’olive et du vinaigre balsamique (un peu plus de vinaigre que d’huile), ajouté du poivre, du gomasio, de l’oignon en poudre, et voilà !

Salade de pâtes complètes, billes de melon et tomates multicolores

Taboulé et pois chiches grillés

Un taboulé tout simple avec de la semoule de blé complète, des tomates cerises (oui encore, et c’est pas fini, je n’ai pas menti en vous parlant de mon amour pour les tomates), des morceaux de concombre, le zeste et le jus d’un citron, un peu d’huile d’olive, du sel, du poivre, de l’oignon en poudre, quelques feuilles de menthe et beaucoup de persil plat. J’y ai ajouté des pois chiches épicés et grillés, pour avoir un repas plus complet sur le plan nutritionnel mais surtout parce que c’est délicieux.

Pour les pois chiches grillés: mélanger le contenu d’un bocal de pois chiches cuits (conserver le liquide du bocal pour faire des biscuits ou de la mousse au chocolat) avec une bonne cuillère à soupe d’huile d’olive, du paprika, du curcuma, un peu de poivre et d’oignon en poudre, répartir tout ça sur une plaque de cuisson et laisser dorer au four à 180°C pendant une vingtaine de minutes.

Voici également une variante de taboulé que j’aime énormément: celui aux lentilles vertes dont je vous avais partagé la recette l’été dernier.

Taboulé aux tomates, concombres, persil et pois chiches grillés

Courgettes farcies aux lentilles vertes et protéines de soja texturées

Les courgettes farcies font partie de mes anciens plats carnés préférés, que je n’ai pour l’instant pas réussi à reproduire de manière 100% satisfaisante en version végétale. Mais je ne lâche pas l’affaire, et cette tentative aux protéines de soja texturées et lentilles vertes s’approchait plutôt pas mal des saveurs et de la texture que je recherche. J’essaierai de vous proposer la recette par ici avant la fin de la saison des courgettes !

En attendant, en voici quelques unes que je trouve bien appétissantes:

Courgettes farcies aux lentilles vertes et protéines de soja texturées

Pad Thaï aux nouilles soba

Le pad thaï est un plat traditionnel thaïlandais, habituellement préparé avec des nouilles de riz sautées dans de l’œuf, du tofu émietté, différents légumes et des crevettes. Cette version végétalienne est issue du livre La Cuisine de Jean-Philippe, également disponible sur son site. On a remplacé les nouilles de riz par des nouilles japonaises au sarrasin, il faut aimer le goût de cette céréale mais pour ma part j’ai beaucoup apprécié l’association avec la sauce aigre-douce du pad thaï. Par rapport à la recette, j’ai également mis moins de sucre, ajouté du jus de citron vert dans l’assiette et retiré les cacahuètes.

À tester avec d’autres légumes: brocoli, courgettes, haricots…

Pad thaï aux nouilles soba

Curry d’aubergines grillées et lentilles rouges

J’ai profité du retour de températures plus supportables pour cuisiner un bon curry, inspiré par cette recette du blog Cuisine d’Orient. J’y ai ajouté des lentilles rouges, ainsi qu’un peu de crème de soja, tout à la fin de la cuisson, pour adoucir le goût du lait de coco (que je trouve écœurant en trop grande quantité). Accompagné d’un bon riz complet de Camargue, c’était un délice.

Curry végétalien d'aubergine et lentilles rouges

Pains pita, falafels et crudités, sauce au yaourt, tahini, citron et persil

Un repas « pique-nique du dimanche soir » rapide, inspiré de la cuisine libanaise, avec des pains pita ouverts en sandwiches, des falafels, une petite sauce citronnée au yaourt de soja et tahini, et plein de crudités. J’ai essayé à plusieurs reprises de cuisiner des falafels maison, mais aucune de mes tentatives n’a abouti à un résultat concluant et j’ai décidé de ne pas insister. Je les achète donc soit en supermarché, soit en magasin bio; idem pour les pains pita car je ne suis vraiment pas douée en boulangerie. Pour la sauce, j’ai mélangé un yaourt de soja non sucré avec une cuillère à café de tahini, du jus de citron, un peu de crème de soja pour améliorer la texture, de la ciboulette et du persil hachés finement, de l’ail en poudre et un peu de poivre.

Si vous en avez le temps et l’envie, voici quand même quelques recettes de falafels et de pain pita maison, dont le résultat a l’air fort délicieux:

Pain pita, falafels, crudités et sauce au yaourt de soja, citron, tahini, herbes fraiches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>