Randonnée le long de l’ancienne Aar

Forêt bordant le lit de l'ancienne Aar, entre Aarberg et Lyss, dans le canton de Berne

Voilà longtemps que je n’ai pas partagé par ici les balades et randonnées faites dans ma région et parfois un peu plus loin.

J’ai d’ailleurs de nombreux billets en brouillon, et probablement des centaines de photos en attente d’être triées et traitées – certaines depuis plus de deux ans. Or, à l’approche d’un été au cours duquel nous serons sans doute un peu plus nombreux que d’habitude à passer nos vacances autour de chez nous, je me dis qu’il est peut-être temps de déterrer tout ça et de vous proposer quelques idées d’excursions en Suisse ou dans les pays voisins.

On commence aujourd’hui avec une belle randonnée que nous avons faite il y a un an et demi, au tout début du mois d’octobre, dans le Seeland bernois.

Il s’agit d’une marche facile, sans dénivelé, qui suit les méandres de l’ancien lit de l’Aar, entre les communes d’Aarberg et de Büren an der Aare. L’itinéraire complet fait environ 17 km, vous pouvez le voir sur SuisseMobile.

Promenade à travers les champs du Seeland, le long de l'ancienne Aar

L’ancienne Aar, Alte Aare en allemand, correspond à une portion de la rivière en partie asséchée suite aux premiers travaux de correction des eaux du Jura, dans les années 1870. À l’époque, les terres du Seeland était régulièrement inondées, au gré des intempéries et des crues de l’Aar. La création de quatre canaux permit de réguler les eaux de la région des Trois Lacs: le canal de la Thielle, entre les lacs de Neuchâtel et de Bienne; le canal de la Broye, entre les lacs de Neuchâtel et de Morat; et les canaux de Hagneck et de Nidau-Büren qui détournent le lit de l’Aar pour la faire passer par le lac de Bienne.

Entre ses deux derniers, le cours sinueux de l’ancienne rivière traverse des champs et des zones forestières. Il s’agit aujourd’hui d’une réserve naturelle qui héberge de nombreuses espèces animales et végétales protégées.

Pont en bois couvert qui permet l'accès au vieux bourg d'Aarberg
Le pont en bois couvert d’Aarberg, construit en 1568, qui traverse l’ancienne Aar et permet l’accès au vieux bourg.

Nous commençons notre balade à Aarberg, dont nous prenons le temps de visiter un peu la jolie vieille ville. Il s’agit d’une petite commune de 4000 habitants, chef-lieu de l’arrondissement administratif du Seeland (je découvre à cette occasion que dans le canton de Berne les arrondissements administratifs ont remplacé les districts, parce que c’est la Suisse et qu’on ne va quand même pas s’amuser à utiliser la même terminologie d’un canton à l’autre), connue principalement pour sa production de sucre de bettrave.

Les bâtiments de l’ancien bourg médiéval d’Aarberg entourent sa place centrale, où se tiennent différents marchés et événements culturels. On y trouve plusieurs bâtiments historiques, dont l’hôtel de ville et le château qui abrite aujourd’hui des bureaux administratifs, ainsi que plusieurs boutiques, cafés et terrasses qui y installent leur terrasses dès l’arrivée des beaux jours (bon par contre, hors manifestations, le centre de la place est un parking, ça casse un peu l’ambiance « vieille ville médiévale »).

Étal de fruits d'automne devant un commerce à Aarberg Façade de l'Hôtel de Ville d'Aarberg, avec le blason de la commune et des géraniums rouges aux fenêtres Arbre en pot sur la place de la vieille ville d'Aarberg Enseigne du restaurant Zur Brücke dans la vieille ville d'Aarberg Intérieur en bois du pont couvert qui permet l'accès au vieux bourg d'Aarberg Promenade le long de l'ancienne Aar, dans les environs d'Aarberg

On quitte la vieille ville au pied du pont couvert en bois qui traverse l’ancienne Aar, et marque donc le début de la randonnée.

Entre Aarberg et Lyss, plusieurs sentiers de randonnées longent la rivière, de part et d’autre. On chemine tantôt sous les arbres, tantôt en bordure des bâtiments de la périphérie des deux communes, qui sont voisines.

Promenade le long de l'ancienne Aar, dans les environs d'Aarberg Débris de bois sur le sol de la forêt, le long de l'ancienne Aar Promenade le long de l'ancienne Aar, dans les environs d'Aarberg Promenade le long de l'ancienne Aar, dans les environs d'Aarberg Promenade le long de l'ancienne Aar, dans les environs d'Aarberg

Entre Lyss et Studen, le chemin longe l’autoroute pendant quelques kilomètres. Ce passage de la randonnée nous semble être le moins agréable, et nous choisisson de l’effectuer en train – ce que je ne conseille pas vraiment: je doute que ça nous ait fait gagner du temps, et Lyss n’est pas spécialement intéressante à visiter

Heureusement, on s’immerge réellement en pleine nature à partir de Studen.

Le lit de la rivière traverse alors des zones de végétation luxuriante, tantôt sous le couvert des arbres, tantôt dans des zones où l’on devine les anciens marais. On longe également par endroits des champs et des vergers – nous sommes alors en pleine saison des pommes, des poires et des courges. Si le Seeland était autrefois une région marécageuse, victime de fréquentes inondations, la correction des eaux du Jura a permis d’y aménager de vastes cultures où sont produits aujourd’hui un quart des légumes de Suisse1.

Promenade le long de l'ancienne Aar, dans les environs d'Aarberg Verger de pommiers à proximité de l'ancienne Aar, dans le Seeland bernois Promenade le long de l'ancienne Aar, dans les environs d'Aarberg Le Baggersee, "l'étang de la carrière", à proximité de Büren an der Aare

Juste avant de rejoindre le canal de Nidau-Büren, l’ancienne Aar forme un petit lac entouré d’arbres, dont on peut faire le tour à pieds en une vingtaine de minutes. Pour notre part, nous nous y arrêtons juste un instant afin de profiter de la beauté du paysage. La randonnée touche à sa fin; nous revenons un peu sur nos pas le long de la rivière, avant de traverser les champs qui nous séparent de l’entrée de Büren an der Aare.

Pont en bois couvert de Büren an der Aare, qui surplombe le canal de Nidau-Büren

Infos pratiques

Aarberg et Büren an der Aare sont toutes deux bien desservies par les transports en commun du canton de Berne, cette randonnée est donc accessible très facilement sans voiture.

Pour se rendre à Aarberg, train régional depuis Bienne ou Berne avec correspondance à Lyss (environ 20 minutes depuis Bienne et 30 minutes depuis Berne).

Retour depuis Büren an der Aare à Bienne via Busswill (20 minutes) ou à Berne via Lyss (30 minutes).

Le chemin de l’ancienne Aar passe par plusieurs villages du Seeland qui disposent d’une gare, il est donc possible de commencer ou d’interrompre la randonnée en cours de route.

Sources et références

  1. L’histoire d’un sinistre marécage devenu jardin verdoyant, swissinfo.ch

3 commentaires

  1. Camille

    Répondre

    Wahou ça a l’air d’être une superbe randonnée! Je la note dans la liste des promenades de cet été. Et tes photos sont magnifiques 🙂

    1. Aline

      Répondre

      Oui c’est vraiment une très belle balade, j’ai notamment apprécié qu’elle ne soit pas trop exigeante pour mes jambes en mousse 😀

      Merci beaucoup pour ton petit mot et ton compliment à propos des photos ♥︎

  2. L&T

    Répondre

    De jolies photos qui donnent envie de prendre l’air au vert…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>